Fermer



Actualités

Publié le 24/03/2016

24 mars 2016 - Journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Comme chaque année, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’Institut de veille sanitaire publie ses nouvelles données épidémiologiques qui indiquent, pour l’année 2014, une baisse du nombre de cas de tuberculose déclaré.

Rappels de la maladie

La tuberculose est une maladie due à un bacille (mycobactérie du complexe tuberculosis) qui atteint le plus souvent les poumons (tuberculose pulmonaire) mais qui peut atteindre d’autres organes (tuberculose extrapulmonaire). La transmission se fait par voie aérienne, par dispersion de gouttelettes de secrétions bronchiques, à partir d’un malade contagieux, particulièrement lorsqu’il tousse.

La tuberculose est une maladie à déclaration obligatoire depuis 1964 en France.

Chiffres clés

  • En 2014, le nombre de cas de tuberculose déclarés continue de baisser, avec une incidence qui reste faible en France (4827 cas, soit 7,3 cas pour 100 000 habitants, comparés à 7,5/100 000 en 2013)
  • Les taux de déclaration de la maladie restent plus élevés en Guyane (24,1), en  l’Ile-de-France (14,9) et à Mayotte (13,2), comme les années précédentes.
  • Une persistance des disparités tant populationnelles que territoriales est observée par des taux de déclaration particulièrement élevés chez les personnes sans domicile fixe (177 cas/100 000 habitants) et celles nées à l’étranger (36 cas/100 000 habitants).
  • Les dernières données de couverture vaccinale BCG montrent des niveaux élevés et stables en Ile-de-France et en Guyane (environ 80 % à l’âge de 9 mois) mais nettement insuffisants en France métropolitaine hors Ile-de-France (<50 % chez les enfants à risque de tuberculose suivis en médecine libérale). Cette baisse de couverture vaccinale observée à partir de 2006 n’a pas eu à ce jour d’impact sur l’épidémiologie de la tuberculose de l’enfant au-delà de ce qui était attendu. Le nombre de cas de tuberculose chez les enfants de moins de 9 ans est en effet stable, et le nombre de cas sévères dans ce groupe d’âge ne dépasse pas le nombre attendu par les prévisions effectuées au moment du changement de politique vaccinale BCG.

Nombre de cas déclarés et taux de déclaration (pour 100 000 habitants) de tuberculose, France entière 2000-2014

Figure 1 - Nombre de cas déclarés et taux de déclaration (pour 100 000 habitants) de tuberculose, France entière 2000-2015

Sources : Santé publique France (déclaration obligatoire de tuberculose, mise à jour février 2017), Insee (recensements de population, estimations localisées de population au 1er janvier à partir de 1993, mise à jour février 2016)

Haut de page