Fermer



Actualités

Publié le 02/02/2016

Le deuxième rapport de l'Observatoire national du suicide remis à la ministre en charge de la Santé

Le deuxième rapport de l’Observatoire national du suicide (ONS) Suicide : connaître pour prévenir. Dimensions nationales, locales et associatives est remis ce jour à la ministre en charge de la Santé.

En continuité avec les travaux réalisés en 2015, le Groupe de travail ‘Surveillance des suicides et tentatives de suicides’ piloté par l’InVS a travaillé à trois grands objectifs :

  • aborder les actions de prévention à l’échelon territoriale et fournir les données régionales et départementales afin de mieux guider les politiques locales ;
  • améliorer les données et les connaissances sur le suicide et les tentatives de suicide, conformément aux recommandations émises dans le premier rapport de l’ONS, en particulier par l’instauration d’une collaboration avec les services de médecine légal ;
  • contribuer à harmoniser le recueil des données des associations d’écoute et de prévention du suicide.

Dans ce rapport, l’ONS s’attache à mettre en lumière les données et les actions de prévention, menées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics comme par les associations. Il fait aussi le point sur les connaissances récentes concernant le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le premier rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Ce rapport fait suite au premier rapport Etat de lieux des connaissances et perspectives de recherche, paru en novembre 2014, sur l’état des lieux des connaissances sur le suicide en décrivant les systèmes d’information, le programme national d’actions ainsi que les interventions auprès de populations spécifiques comme les personnes en milieu carcéral ou les agriculteurs.

Haut de page