Fermer



Actualités

Publié le 31/03/2016

VIH et sida : l’InVS publie le bilan annuel des découvertes de séropositivité pour l’année 2014

La surveillance épidémiologique de l’infection par le VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST), coordonnée par l’Institut de veille sanitaire, s’organise autour de plusieurs systèmes : la surveillance de l’activité de dépistage du VIH, la déclaration obligatoire des découvertes de séropositivité VIH et des diagnostics de sida, et la surveillance des infections sexuellement transmissibles au travers de réseaux sentinelles (syphilis, gonococcies, infections à chlamydia). Ces données sont actualisées une fois par an et permettent d’orienter les politiques publiques et de contribuer à leur évaluation, notamment les stratégies de dépistage et les actions de prévention auprès de la population générale et des populations les plus exposées.

Près de 6 600 personnes ont découvert leur séropositivité VIH en 2014, dont 30% ont été diagnostiquées en ville et 70% à l'hôpital. Le nombre de découvertes est stable depuis 2007.

Nombre estimé de découvertes de séropositivité VIH par année de diagnostic (données au 31/12/2014 corrigées pour les délais de déclaration et la sous-déclaration)

Figure - Nombre estimé de découvertes de séropositivité VIH par année de diagnostic (données au 31/12/2014 corrigées pour les délais de déclaration et la sous-déclaration)

Haut de page