Fermer



Environnement et santé

Publié le 08/08/2018

Système d’alerte canicule et santé. Point national au 8 août 2018.

08/08/2018

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point épidémiologique au 8 août 2018 (pdf- 1,02 Mo)

Points clés

  • Fin de l’épisode caniculaire : Le mercredi 08/08, aucun département placé en vigilance orange canicule et 7 en vigilance jaune. La veille, le mardi 07/08, 46 départements sont en vigilance orange répartis dans 8 régions et 32 départements en vigilance jaune. L’avant-veille, lundi 06/08, 67 départements sont en vigilance orange répartis dans 9 régions et 18 départements en vigilance jaune.
  • Cet épisode caniculaire, commencé le 24/07, aura duré 16 jours. Il s’agit de l’épisode le plus long enregistré depuis 2006. Cet élément est à prendre en compte, sachant que durée et intensité sont des facteurs déterminant de morbidité et de mortalité.
  • Toutes les régions n’ont pas été impactées de la même manière. L’Auvergne Rhône-Alpes a été la région plus durablement touchée.
  • Depuis le dimanche 29/07, on observe une augmentation régulière des passages aux urgences et de consultations SOS médecins pour des pathologies en lien avec la chaleur (PLC) avec un pic d’activité sur les journées du vendredi 03/08 et samedi 04/08.
  • Dans les services d’urgence, entre le vendredi 03/08 et le mardi 07/08, sur les 9 régions concernées, la part des PLC dans l’activité globale des urgences semblent se stabiliser autour des 1% tous âges confondus. Pour les 75 ans et plus, la part des PLC est autour des 3.5 %.
  • Pour SOS Médecins, entre le vendredi 03/08 et le lundi 06/08, la part des PLC dans l’activité globale augmente de manière régulière. Sur la journée du lundi 06/08 la part des PLC dans l’activité SOS est de 2,8% tous âges confondus et atteint même 6,5 % chez les 75 ans et plus. Pour la journée du mardi 07/08, la part des PLC dans l’activité globale SOS médecins semble entamer une diminution (2,3 %) (tendance à confirmer dans les prochains jours avec la consolidation des données).
  • Stabilisation de la part des hospitalisations pour PLC (la moitié des passages tous âges confondus, autour de 75 à 80% pour les 75 ans et plus).
Haut de page