Fermer



Conséquences sanitaires de la catastrophe d'AZF

Publié le 19/09/2011

Contexte, enjeux, rôle de l'InVS

Le vendredi 21 septembre 2001, à 10 heures 17 minutes, s’est produite une explosion dans un hangar de stockage de l’usine "AZF" qui contenait 300 à 400 tonnes de nitrate d’ammonium. L’usine "AZF" de la société Grande Paroisse (filiale du groupe Total Fina Elf) était une des usines du "pôle chimique" du sud toulousain et se trouvait dans une large zone industrielle située à environ 3 kilomètres du centre-ville en rive gauche de la Garonne. Cette usine produisait des engrais et divers produits chimiques comme l’ammoniac, l’acide nitrique, le nitrate d’ammonium.

La commune de Toulouse est située dans le Sud-Ouest de la France et constitue la quatrième commune la plus peuplée de France, avec 446 340 habitants au dernier recensement de 2006. Elle connaît aussi l’une des plus fortes croissances de l’espace urbain en métropole.

Sous la violence de l’explosion (équivalent à un séisme d’une puissance de 3,4 degrés sur l’échelle de Richter), le site industriel a été ravagé, l’onde de choc s’est propagée dans toute la ville. L’explosion a entraîné la mort de 30 personnes et causé plusieurs milliers de blessés. Elle a provoqué la destruction partielle ou totale d’environ 27 000 logements et 1 300 entreprises. Dès l’explosion, un nuage orangé constitué de composés azotés survolait la ville.

Devant l’ampleur de la catastrophe, l’Institut de veille sanitaire (InVS) réagit immédiatement en mettant en place un dispositif de suivi épidémiologique des conséquences sanitaires. Dès le lendemain, 22 septembre, une mission était dépêchée à Toulouse afin d’organiser ce dispositif en collaboration avec la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) de Midi-Pyrénées. Il s’agissait de répondre à des interrogations sur la toxicité potentielle de produits rejetés et sur les conséquences sur la santé de la population toulousaine dont certains quartiers, certains habitats ou certaines usines avaient été durement impactés.

Comité scientifique

Président : T. Lang (CHU Toulouse-InVS) - Vice-présidente : S. Cassadou (InVS-DSE)

Membres : F. Cayla (ORSMIP), G. Choisnard (DRASS Midi-Pyrénées), M. Combier (URML), JL. Ducassé (ORUMIP), M. Fabre et C. Cabot (CHU-CAP), B. Fraysse et O. Deguine (CHU-Service ORL), JP. Raynaud (CHU-Pédopsychiatrie), L. Schmitt (CHU-Psychiatrie), JM. Soulat (CHU-Laboratoire de médecine du travail), M. Goldberg (InVS-DST), C. Gourier-Frery (InVS-DSE), E. Imbernon (InVS-DST), P. Malfait, B. Helynck (InVS-DFD), B. Thélot (InVS-DMCT).

Comité opérationnel

Coordonnatrice : V. Schwoebel, (Cire Midi-Pyrénées)

Membres : E. Diène (InVS-DST), S. Daste (InVS), A. Guinard (Cire Midi-Pyrénées), C. Hemery (Cire Midi-Pyrénées), K. Lapierre-Duval (InVS), C. Ricoux (Cire Midi-Pyrénées), S. Rivière (Cire Midi-Pyrénées), les internes de santé publique (N.Agrinier, A. Albessard, E. Bauvin, E. Guarrigue, A. Lacroix), les stagiaires et collaborateurs occasionnels.

Comité institutionnel (placé sous la présidence du préfet)

Préfecture de la Haute-Garonne, Institut de veille sanitaire, Direction régionale des affaires sanitaires et sociales, Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, Conseil général de la Haute-Garonne, Mairie de Toulouse, Service médical du rectorat de Toulouse, Inspection académique de Haute-Garonne, Agence régionale d’hospitalisation, Direction régionale de l’industrie de la recherche et de l’environnement, Direction régionale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, Chambre des métiers, Direction départementale et régionale de l’équipement, Service départemental d’incendie et de secours, Chambre de commerce et d’industrie, Union professionnelle et artisanale, Union départementale UNSA, Union départementale FO, Union départementale CFDT, Union départementale CFTC, Union départementale CGC, Confédération générale des petites et moyennes entreprises, Mouvement des entreprises de France, Union hospitalière du Sud-Ouest, Fédération de l’hospitalisation privée, Union Midi-Pyrénées nature et environnement, Union des consommateurs "Que choisir", Fédération des conseils de parents d’élèves, Fédération des parents d’élèves, Union féminine civique et sociale, Association "Vivre après AZF", Association des "Sinistrés du 21 septembre", Association "Collectif des professionnels de santé".

CHU-CAP (C. Cabot) - ORAMIP (JP. Dellamassa) - Ddass 31 (B. Lopez) - Drire (L. Midrier) - Service médical du rectorat (E. Godeau, F. Navarro, C. Pasquier, C. Vignes) - IA 31 (F. Delon, AC. Verchère) - AFPA Midi-Pyrénées (C. Binot) - CeTaf (M. Carton) - DRTEFP (JM. Ehster, H. Fonds) - SEMVAT (M. Espagno) - Centre d'examens de santé (JY. Fatras, E. Guillebaud, D. Jacques) - SIEMENS (MF. Moura Rouanne) - EDF-GDF (A. Arcier, A. Calastreng, F. Chades, C. Pietri, C. Roitg, M. Saturnin, G. Warret) - Service départemental d'incendie et de secours (M. Chaumont, M. Rochas) - Service du ministère de l'Intérieur (Mme Muratet) - Protection civile - Croix Rouge (CO. Martin) - DESP (S. Clément, P. Ducournau) - CREAI – MP (Mme Loiseau) - Association des sinistrés du 21 septembre 2001 (F. Arrou) - Collectif "Plus jamais ça" (R. Frayssinet) - Association Les psy dans le quartier (N. Harouchi) - Collectif des professionnels de santé du 21.9.01 (Mme Cantareuil, B. Rabiers du Villars) - Comité médico-social pour la santé des migrants et médecins du monde (J. Davis) - SAU Purpan (Mme Duguet) - Croix Rouge (M. Sabbarich) - Service communal d’hygiène et de santé (MC. Remesy, V. Lascaux) - Service médical de l’Assurance maladie (V. Sciortino, R. Bourrel, H. Roussel, C. Capdevielle, A. Franchomme) - DIM du CHU de Toulouse (I.  Aptel, D. Fabre, P. Fernet) - DIM du CHS G. Marchant (C. Bataille) - Collège des DIM de Midi-Pyrénées (J. Ruiz) - Comité pluridisciplinaire des fœtopathies de la Haute-Garonne (MF. Sarramon) - Registre des cardiopathies de Haute-Garonne (JB. Ruidavets) - Mairie de Toulouse (M. Denat) - Urcam (D. Fernandez, G. Escudier) - Samu 31 (C. Virenque, JP. Gaston) - Hôpital J. Ducuing (A. Lucido) - InVS (S. Paterniti, C. Le Goaster).

Direction régionale de l’Insee Midi-Pyrénées (PM. Sabot, JM. Portola, C. Escapa, B. Camus) - Maison des chômeurs partage Faourette (M. Jourdan) - Association COMMED (H. Bouderbala) - Secours Catholique (S. Boulet Baquero) - Service de médecine légale, CHU Toulouse (D. Rougé) - Faculté de médecine Toulouse-Purpan (H. Chap) - internes de santé publique (A. Albessard, N. Agrinier, A. Lacroix) - Cire Midi-Pyrénées (J. Pouey, S. Rivière) - InVS (A. Abid, B. Frank-Sénat, N. Mabrouk, M. Morin, C. Povéda).

Haut de page