Fermer



Saturnisme chez l'enfant

Publié le 06/10/2004 - Dernière mise à jour le 16/05/2017

Données de la surveillance du dépistage et de la déclaration obligatoire

Les données présentées ci-dessous, sont issues du système national de surveillance des plombémies de l’enfant (SNSPE) qui inclut la déclaration obligatoire des cas de saturnisme. Elles concernent les enfants âgés de 0 à 17 inclus, qui ont bénéficié d’au moins un dosage de la plombémie. Les modalités de recueil des données sont présentées sur la page "Comment participer à l'enregistrement des plombémies et à la déclaration des cas ?".

Définitions

Plombémie de primo-dépistage : première plombémie réalisée chez un enfant.

Plombémie de suivi : plombémie réalisée chez un enfant ayant déjà bénéficié d'au moins une plombémie antérieurement.

Cas incident de saturnisme : enfant dont la plombémie atteint ou dépasse le seuil de la déclaration obligatoire (100 µg/L jusqu’au 14 juin 2015 et 50 µg/L à partir du 15 juin 2015) pour la première fois (plombémie réalisée lors d'un primodépistage, d'un suivi, ou d'une enquête de prévalence). C'est la date de prélèvement sanguin (et non la date de déclaration à l'ARS) qui a été prise en compte pour la comptabilisation des cas par année. L'attribution d'un cas à un département est fonction du lieu d'habitation de l'enfant au moment du prélèvement.

Cas prévalent de saturnisme : enfant dont une ou plusieurs plombémies mesurées dans l'année étaient supérieures ou égales seuil de la déclaration obligatoire (100 µg/L jusqu’au 14 juin 2015 et 50 µg/L à partir du 15 juin 2015). Il s'agit des cas incidents et d'enfants intoxiqués suivis dans l'année pour lesquels l'intoxication a été mise en évidence une année antérieure. La date prise en compte pour la comptabilisation des cas par année est celle du prélèvement sanguin. Un cas est attribué à un département si l'enfant y était domicilié au moment du prélèvement.

Suite à un problème technique détecté très récemment, nous sommes dans l’impossibilité de fournir les données de surveillance pour les années 2015 et 2016. Les données seront mises en ligne dès rétablissement de la situation. Nous nous excusons de la gêne occasionnée.

Lecoffre C. L’activité de dépistage du saturnisme en France et ses résultats, 1995-2013. Communication orale. Conférence nationale « Le plomb et le saturnisme. De la recherche aux actions de réduction des expositions ». Janvier 2015.

Lecoffre C, Chatelot J, Bretin P. Childhood lead poisoning screening in France (2003-2004). 5th Warwick Healthy Housing Conference (UK), March 2008.

Lecoffre C, Ménard E. Saturnisme chez l'enfant. France 2008-2011, résultats. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2014. 51 p.

Lecoffre C, Provini C, Garnier R, Lagarce L, Sabouraud S, Heylan C, Ginot L, Cheymol J, Bretin P. Dépistage du saturnisme chez l'enfant en France : données de surveillance 2005-2007. Bull Epidemiol Hebd 2010;38-39:397-400.

Lecoffre C, Provini C, Bretin P. Dépistage du saturnisme chez l'enfant en France de 2005 à 2007. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2010. 64 p.

Bretin P, Lecoffre C. Evolution de l'incidence du saturnisme chez l'enfant 1995-2006. Colloque "La lutte contre le saturnisme infantile en France : bilan et perspectives". Décembre 2008. [Communication orale] (pdf, 204 Ko).

Lecoffre C, Bretin P. Description des cas de saturnisme de l’enfant survenus en France au cours de l’année 2006 – Note technique. Institut de veille sanitaire ; 2008. 19 p.

Bretin P. Description des cas de saturnisme survenus au cours de l'année 2005 – Note technique. (document provisoire). Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2006. 17 p.

Chatelot J, Bretin P, Lecoffre C. Dépistage du saturnisme de l’enfant en France en 2003 et 2004. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2008. 59 p.

Canoui-Poitrine F, Bretin P, Lecoffre C et al. Dépistage du saturnisme de l’enfant en France de 1995 à 2002. Rapport. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2005. 55 p.

Haut de page