Fermer



Maladies neurodégénératives

Publié le 20/09/2016

Les maladies neurodégénératives

Les maladies neurodégénératives (MND) représentent une cause majeure de dépendance, d’institutionnalisation et d’hospitalisation. Elles ont un impact majeur sur la qualité de vie des personnes atteintes ainsi que sur celle de leurs proches et de leurs aidants pour qui elles peuvent être particulièrement éprouvantes.

Les traitements disponibles pour ces maladies sont pour l’instant à visée uniquement symptomatique et d’efficacité variable. Du fait du vieillissement progressif de la population et de l'absence de traitements curatifs, le nombre de patients souffrant de MND devrait croître de manière régulière dans les années à venir et le poids de ces maladies augmenter inévitablement.

Les MND les plus fréquentes sont la maladie d’Alzheimer et les démences apparentées, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique. Aujourd'hui, en France, ces maladies concernent plus d’un million de personnes : selon les estimations les plus récentes, environ 1 200 000 seraient touchées par la maladie d’Alzheimer ou une autre démence et 160 000 par la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique étant considérablement moins fréquente et atteignant moins de 10 000 personnes. Le diagnostic de ces maladies est essentiellement clinique et parfois difficile. Il peut chez certaines personnes, en particulier les plus âgées, ne pas être porté, ce qui complique la surveillance épidémiologique de leur fréquence.

L’analyse des causes de décès en 2008 en France montre que la maladie d’Alzheimer contribue pour 3,2 % des décès et les autres démences pour 1,8 %, soit au total plus que la mortalité par accidents (4,6 %). Les démences viendraient ainsi en 3e position des décès survenus en France, après les cancers (29,6 %) et les pathologies cardiovasculaires (27,5 %).

Depuis le début des années 2000, trois plans gouvernementaux dédiés à la maladie d’Alzheimer et aux autres démences se sont succédé. Le quatrième, nommé plan maladies neurodégénératives 2014-2019, a été élargi notamment à la maladie de Parkinson. Il a pour objectif de poursuivre et renforcer la mobilisation pour un travail de proximité avec les représentants des personnes malades et de leurs aidants, d’améliorer la réponse du système de santé tout au long du parcours de vie avec la maladie, de renforcer l’équité de l’accès aux soins et l’adaptation de l’accompagnement sur l’ensemble du territoire, de développer et mieux coordonner la recherche.

Les associations de personnes malades et de leurs aidants telles que France Alzheimer et France Parkinson ont participé activement à l’élaboration de ce plan et tiennent une place essentielle dans sa mise en œuvre. Elles ont régulièrement souligné le besoin d’obtenir des estimations fiables de la fréquence de ces maladies en France afin d’en apprécier le poids et aider les décideurs à définir des politiques de santé publique adaptées.

En savoir plus

Aouba A, Eb M, Rey G, Pavillon G, Jougla E. Données sur la mortalité en France : principales causes de décès en 2008 et évolutions depuis 2000. Bull Epidemiol Hebd 2011(22):249-55.

Dossier Maladies neurodégénératives

Haut de page