Fermer



Hépatite E

Publié le 19/09/2014

Dispositif de surveillance

Dans le cadre de ses missions de surveillance des maladies infectieuses, l’InVS s’appuie pour la surveillance de l’hépatite E sur le Centre national de référence (CNR) des virus à transmission entérique (hépatites A et E).

De 2002 à 2011, cette surveillance a été assurée par l’hôpital d’instruction des armées du Val de Grâce (Paris) puis, à partir de 2012, par le Centre hospitalier universitaire de Toulouse. La surveillance repose sur l’envoi volontaire de la part de laboratoires publics et privés d’échantillons (sang, selles) pour confirmer le diagnostic ou pour caractérisation des souches (typage). Plus d'informations sur : http://www.cnrvha-vhe.org.

Cette surveillance permet de décrire les caractéristiques épidémiologiques et virologiques (typage) des cas d’hépatite E diagnostiqués. De même, depuis 2010, le CNR dans ses missions d’expertise a documenté des cas transfusionnels d’hépatite E.

Haut de page