Fermer



Hépatite E

Publié le 19/09/2014

Enquêtes et études

Investigation de cas groupés d’hépatite E

Entre 2007 et 2013, 9 investigations de cas groupés d’hépatite E parmi des personnes ayant partagé un repas ont été documentés. Ces foyers sont survenus dans plusieurs régions de France (PACA, Centre, Bretagne, Midi-Pyrénées).

Etude descriptive des cas autochtones d’hépatite aiguë E

En 2010, une étude nationale descriptive des cas autochtones d’hépatite E aiguë a été menée en France métropolitaine par l’InVS et le CNR. Ses objectifs étaient de décrire les caractéristiques cliniques et épidémiologiques des cas autochtones d’hépatite E aiguë diagnostiqués en 2010, de détecter et investiguer les cas groupés et de caractériser les virus impliqués chez l’Homme.

Etudes de séroprévalence anti-VHE

Des études de séroprévalence anti-VHE ont été menées entre 2003 et 2012 chez les donneurs de sang de différentes régions (Pays-de-Loire, Ile-de-France, Midi-Pyrénées).

Une étude nationale en population générale s’est déroulée en 2009-2010 (Séro-Inf) ou dans certaines populations spécifiques telles que des sans-abri à Marseille (2003-2006) et des expatriés travaillant dans une compagnie basée à Marseille proposant des services à l’étranger (2011-2012).

Enfin deux études de séroprévalence (2002-2003,2011-2012) ont été menées dans des populations exposées au VHE dans la cadre de leur profession dans différentes régions métropolitaines (forestiers, éleveurs de porc).

Haut de page