Fermer



Légionellose

Publié le 26/10/2004 - Dernière mise à jour le 29/08/2011

Comment signaler et notifier cette maladie ?

La déclaration obligatoire consiste à recueillir des informations aussi exhaustives que possible concernant tous les cas de certaines maladies dites "maladies à déclaration obligatoire" auprès des biologistes et médecins. Elle met en jeu deux procédures successives : le signalement et la notification.

Les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire doivent les signaler sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie) au médecin inspecteur de santé publique de l'Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice.
Le signalement permet au médecin inspecteur de santé publique de mettre en place les mesures de prévention individuelle et collective autour des cas, et le cas échéant, de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire.
La notification intervient après le signalement et après confirmation du diagnostic. Les médecins ou les biologistes déclarant notifient le cas au médecin inspecteur de santé publique de l'ARS du lieu d'exercice au moyen d'une fiche spécifique à chaque maladie. La notification permet de détecter les cas groupés et les épidémies, d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales.

La définition des cas à signaler et à notifier figurent dans le tableau ci-après.

Cas signalés

Type de fiche de notification

Cas notifiés

Critères de signalement et de notification

cas probables et cas confirmés

fiche simple téléchargeable sur Internet

cas probables et cas confirmés

pneumopathie associée à au moins un des résultats suivants :
- cas probable : titre d'anticorps élevé
(> ou =256) PCR positive
- cas confirmé :
- isolement de Legionella spp. dans un prélèvement clinique
- ou augmentation du titre d'anticorps (x4) avec un 2e titre minimum de 128
- ou présence d'antigène soluble urinaire.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la rubrique dédiée au nouveau dispositif de surveillance des maladies à déclaration obligatoire.

Les Agences régionales de santé (ARS)
Présentation générale et coordonnées des ARS : http://www.ars.sante.fr/Coordonnees-des-ARS.93676.0.html

Le Centre national de référence (CNR)

CNR des Legionella
Groupe Hospitalier Est, Centre de Biologie Est
Institut de Microbiologie
59 Boulevard Pinel, 69 677 Bron Cedex
Tél. : 04.72.12.96.25
Fax : 04.72.35.73.35
http://spiral.univ-lyon1.fr/files_m/M1681/web/accueil/indexlegio.htm

  • Pour en savoir plus sur les missions des Centres nationaux de référence, cliquer ici.

La Direction générale de la santé (ministère chargé de la Santé) : http://www.sante.gouv.fr/
Le ministère chargé de la Santé propose sur son site Internet un dossier composé des textes et des renseignements pratiques sur la prévention et la surveillance de la légionellose. Il est avant tout destiné aux professionnels responsables de la prévention, la surveillance et la déclaration des cas de légionellose.

Europen Centre for Disease Prevention and Contraol (ECDC) - European Legionnaires’ Disease Surveillance Network (ELDSNet) : http://www.ecdc.europa.eu/en/activities/surveillance/eldsnet/pages/index.aspx

Haut de page