Fermer



Fièvre jaune

Publié le 23/08/2017

Actualité

Cas confirmé de fièvre jaune en Guyane

Le 23/08/2017, l’Institut Pasteur de Guyane a confirmé une infection par le virus de la fièvre jaune chez une personne décédée en Guyane peu après son arrivée en provenance du Brésil. L’Agence régionale de santé de Guyane coordonne les investigations et la mise en œuvre de mesures pour prévenir la diffusion de la maladie :

Il s’agit du premier cas de fièvre jaune diagnostiqué sur le territoire guyanais depuis 1998. En Guyane française, les conditions d’une circulation de la fièvre jaune sont réunies en milieu forestier avec la présence de singes, hôtes principaux du virus amaril, et de moustiques vecteurs selvatiques. Le vaccin contre la fièvre jaune est l’outil essentiel de la prévention de la maladie. La vaccination est obligatoire pour les personnes résidant ou voyageant en Guyane française.

La fièvre jaune est une maladie à déclaration obligatoire. Tout patient en provenance d’une zone d’endémie présentant un tableau clinique évocateur de fièvre jaune doit être signalé sans délai à l’Agence régionale de santé. La confirmation biologique du diagnostic est réalisé au Centre national de référence des arbovirus (Institut de Recherche biomédicale des Armées, Marseille) ou son laboratoire associé (Institut Pasteur de Guyane).

Dossier Fièvre jaune

Haut de page