Fermer



Grippe aviaire

Publié le 12/08/2010 - Dernière mise à jour le 26/04/2013

Données de surveillance

Situation internationale

Consulter nos bulletins hebdomadaires internationaux.

Situation nationale

Pas de cas à ce jour en France (24/04/2013).

Situation internationale

Epidémie de grippe aviaire A (H5N1)

En décembre 2003, une souche virale de type A(H5N1) hautement pathogène a été identifiée dans des foyers de grippe aviaire en République de Corée et signalée à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). De nombreux autres foyers aviaires causés par ce virus ont été depuis identifiés dans plusieurs pays d'Asie, d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient. Cette épizootie a été à l'origine de plusieurs centaines de cas humains (voir situation épidémiologique) dans les pays touchés.

Situation de l'épizootie A(H5N1) (épidémie animale) au 12/03/2013

Depuis le début de l'épizootie (décembre 2003), 63 pays ou territoires ont notifié des infections chez des oiseaux sauvages ou d’élevage : Afghanistan ; Albanie ; Allemagne ; Arabie Saoudite ; Autriche ; Azerbaïdjan ; Bangladesh ; Bénin ; Birmanie ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Burkina Faso ; Cambodge ; Cameroun ; Chine ; Chypre ; Côte d’Ivoire ; Corée du Sud ; Croatie ; Danemark ; Djibouti ; Egypte ; Espagne ; France ; Géorgie ; Ghana ; Grèce ; Hong-Kong ; Hongrie ; Inde ; Indonésie ; Irak ; Iran ; Israël ; Italie ; Japon ; Jordanie ; Kazakhstan ; Koweït ; Laos ; Malaisie ; Mongolie ; Népal ; Niger ; Nigeria ; Pakistan ; Palestine ; Pologne ; Roumanie ; Royaume-Uni ; Russie ; Serbie ; Slovaquie ; Slovénie ; Soudan ; Suède ; Suisse ; Thaïlande ; Tchéquie ; Togo ; Turquie ; Ukraine ; Vietnam.
L’infection par le virus a également été identifiée chez un chien en Thaïlande et chez des chats domestiques en Allemagne, en Autriche, en Roumanie, en Irak et en Indonésie. Des infections chez des félins avaient déjà été identifiées en Asie en 2003-2004. Aucun de ces cas n'a été à l'origine d'une transmission documentée à l'homme.
Une infection a également été documentée chez des mustélidés (vison et fouine) en Allemagne et en Suède. Ces animaux sauvages très sensibles aux virus de la grippe se sont probablement infectés en mangeant des cadavres d’oiseaux porteurs du virus.
Un point actualisé de la situation mondiale de l’épizootie est disponible dans le dernier bulletin hebdomadaire international.

Situation des cas humains au 12/03/2013

En Asie, à ce jour, des cas humains ont été identifiés dans 9 pays d’Asie : le Bangladesh, la Birmanie, le Cambodge, la Chine, l’Indonésie, le Laos, le Pakistan, la Thaïlande et le Vietnam.
Au Moyen-Orient/Caucase, à ce jour, des cas humains ont été confirmés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans trois pays de cette région du monde : l’Azerbaïdjan, l’Irak et la Turquie.
En Afrique, à ce jour, des cas humains ont été identifiés en Egypte, Nigéria et Djibouti.

Situation nationale

Depuis juillet 2004, l’InVS a reçu 621 signalements concernant des patients de retour de pays où sévit l’épizootie, dont 46 ont été classés en cas possible (point au 12/04/2013). Tous les prélèvements sont revenus négatifs. Les appels se sont faits très rares depuis 2009.

Nombre hebdomadaire d’appels pour suspicion et de cas possibles de grippe aviaire A(H5N1)

Nombre hebdomadaire d’appels pour suspicion et de cas possibles de grippe aviaire A(H5N1)

Dossier Grippe aviaire

Haut de page