Fermer



Poliomyélite

Publié le 21/07/2004 - Dernière mise à jour le 24/06/2016

Comment signaler et notifier cette maladie ?

La déclaration obligatoire consiste à recueillir des informations aussi exhaustives que possible concernant tous les cas de certaines maladies dites "maladies à déclaration obligatoire" auprès des biologistes et médecins. Elle met en jeu deux procédures successives : le signalement et la notification.

Les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire doivent les signaler sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie) au médecin de l'Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice. Le signalement permet au médecin de mettre en place les mesures de prévention individuelle et collective autour des cas, de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire.

Dans le cas de la poliomyélite, l’objectif est l’éradication de la maladie. Ainsi, toute suspicion clinique doit faire l’objet d’un signalement ainsi que, en l’absence d’un contexte clinique évocateur, tout isolement d’un poliovirus au laboratoire, qu’il s’agisse d’un virus sauvage, vaccinal ou dérivé du virus vaccinal. Les cas de poliomyélite aiguë confirmés biologiquement ainsi que tout isolement, dans un prélèvement humain, d’un poliovirus sauvage ou dérivé d’une souche vaccinale à l’exclusion des souches vaccinales doivent être notifiés. Les médecins ou les biologistes déclarant notifient le cas au médecin de l'ARS du lieu d'exercice au moyen d'une fiche spécifique à la maladie. La notification permet d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales.

Définition de cas

La définition des cas à signaler et à notifier figurent dans le tableau ci-après.

Cas signalés

Type de fiche de notification

Cas notifiés

Critères de signalement et de notification

cas suspects*,
cas confirmés et tout isolement d’un poliovirus au laboratoire

simple et téléchargeable sur internet

cas confirmés et tout isolement d’un poliovirus sauvage ou dérivé d’une souche vaccinale

cas confirmé : au moins l’un des deux critères suivants :
- poliomyélite aiguë quelle que soit la forme clinique confirmée biologiquement (isolement du virus par culture ; PCR ; sérologie…)
ou
- isolement d’un poliovirus sauvage ou dérivé d’une souche vaccinale, même en l’absence de signe clinique
à noter : envoyer systématiquement des prélèvements au CNR des entérovirus pour la différenciation des souches et pour la déclaration internationale du cas à l’OMS

* cas suspects : à signaler sur la base d’une présomption clinique sans attendre la confirmation.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la rubrique dédiée au nouveau dispositif de surveillance des maladies à déclaration obligatoire.

Partenaires de la surveillance

Les Agences régionales de santé (ARS)
La liste et les coordonnées des ARS sont accessibles sur le portail des ARS par le lien : http://www.ars.sante.fr/portail.0.html

Le Centre national de référence (CNR) des Enterovirus/parechovirus : http://cnr.chu-clermontferrand.fr

CNR COORDONNATEUR

HOSPICES CIVILS DE LYON (HCL)
LABORATOIRE DE VIROLOGIE EST
CENTRE DE BIOLOGIE ET DE PATHOLOGIE EST
GROUPEMENT HOSPITALIER EST
59 BOULEVARD PINEL
69677 BRON CEDEX
Nom du responsable : Pr Bruno LINA
Tél. : 04  72 12 96 18  (secrétariat) : 04  72 12 96 17 - Fax : 04  72 12 95 00
Email : bruno.lina@chu-lyon.fr

CNR LABORATOIRE ASSOCIE

CHRU DE CLERMONT-FERRAND
LABORATOIRE DE VIROLOGIE - CENTRE DE BIOLOGIE
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE
58 RUE MONTALEMBERT
63003 CLERMONT-FERRAND CEDEX
Nom du responsable : Pr Hélène PEIGUE-LAFEUILLE
Tél. : 04  73 75 48 50 (secrétariat) - Fax : 04 73 75 48 51
Email : hlafeuille@chu-clermontferrand.fr

  • Pour en savoir plus sur les missions des Centres nationaux de référence, cliquer ici.

La Direction générale de la santé (ministère chargé de la Santé) : http://www.sante.gouv.fr/

Le Service d'information sur les causes médicales de décès de l’Inserm (CépiDc) : http://sc8.vesinet.inserm.fr:1080

Haut de page