Fermer



Infection à VIH et sida

Publié le 07/03/2013 - Dernière mise à jour le 28/07/2016

Populations

Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes

Parallèlement à la surveillance épidémiologique du VIH et des IST, l’InVS a mis en œuvre une surveillance comportementale. Ainsi plusieurs dispositifs d’enquêtes réalisées auprès des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) contribuent à améliorer la compréhension de la dynamique de l’épidémie au regard notamment des facteurs sociodémographiques, des modes de vie, des trajectoires sexuelles et des comportements à risque. Ces enquêtes sont des outils d’aide à la décision des politiques publiques de santé.

Usagers de drogues

Détenus

Prostituées

La Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) ont mené conjointement une étude nationale sur la santé des personnes en situation de prostitution (étude ProSanté), qui s’est déroulée de juin 2010 à mars 2011.Cette étude a été réalisée dans des structures associatives d’accueil, d’accompagnement, d’hébergement ou de réinsertion sociale des personnes en situation de prostitution, ainsi que dans des consultations médicales assurant un accueil anonyme et gratuit : Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des IST (Ciddist) ou Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF). Suite à la sollicitation de la Fnars, 12 structures associatives ont accepté de participer à l’étude. Les Ciddist ou CPEF de proximité ont ensuite été sollicités par l’InVS et ont tous donné leur accord pour collaborer.

Migrants

Les données issues de la surveillance épidémiologique du VIH/sida reflètent clairement le risque accru d’exposition et d’infection par le VIH pour la population migrante vivant en France, notamment pour celle originaire d’Afrique subsaharienne, en raison de la forte prévalence du VIH dans cette région du monde.
En 2014, parmi les 6 600 découvertes de séropositivité, 48 % concernaient des personnes nées à l’étranger. Ce sont donc environ 3 100 migrants qui découvrent chaque année leur séropositivité.

Donneurs de sang

Professionnels de santé

La surveillance des accidents avec exposition au sang (AES) chez le personnel de santé doit être menée dans chaque établissement de santé, afin d’identifier leurs circonstances de survenue et de déterminer les actions à mettre en place. Une harmonisation en termes de recueil et d’analyse des données est réalisée au niveau national par le Réseau d’alerte d’investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin) depuis 2002.
Après avoir beaucoup diminué dans les années 1990, grâce à une prise de conscience du risque, à l’application des précautions standards et à la diffusion de matériels dits de "sécurité", le risque d’AES chez les professionnels de santé s’est stabilisé.

Dossier Infection à VIH et sida

Haut de page