Fermer



Populations

Publié le 07/03/2013 - Dernière mise à jour le 14/03/2016

Minorités sexuelles

Parallèlement à la surveillance épidémiologique du VIH et des IST, l’InVS a mis en œuvre une surveillance comportementale. Ainsi plusieurs dispositifs d’enquêtes réalisées auprès des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) contribuent à améliorer la compréhension de la dynamique de l’épidémie au regard notamment des facteurs sociodémographiques, des modes de vie, des trajectoires sexuelles et des comportements à risque. Ces enquêtes sont des outils d’aide à la décision des politiques publiques de santé.

L’enquête Presse-Gays et Lesbiennes (EPGL)

Initiée en 1985, l’enquête Presse Gay est réalisée, sur la base du volontariat, auprès des lecteurs de la presse gay et depuis 2004 auprès des internautes de sites Lesbiens Gays Bisexuels et Transsexuels. Le questionnaire comprend 120 questions portant, en outre, sur des données socio-démographiques, les modes de vie, les pratiques sexuelles et préventives, l’usage de produits psycho-actifs. L’enquête porte également sur les pratiques de dépistage et la connaissance ou non du statut sérologique vis-à-vis du VIH permettant d’avoir un indicateur de "prévalence déclarée du VIH" par les répondants.
La dernière édition a été réalisée en 2011avec le soutien scientifique et financier de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Pour la première fois un questionnaire à destination des femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes était proposé.

  • Pour plus d’informations :

Velter A, Saboni L, Sommen C, Bernillon P, Bajos N, Semaille C. Sexual and prevention practices in men who have sex with men in the era of combination HIV prevention: results from the Presse Gays et Lesbiennes survey, France, 2011. Euro Surveill. 2015;20(14):pii=21090.

Méthy N, Velter A, Semaille C, Bajos N. Sexual Behaviours of Homosexual and Bisexual Men in France: A Generational Approach. PLoS ONE 10(3): e0123151. doi:10.1371/journal. pone.0123151.

Velter A, Saboni L, Le Vu S, Lot F. Pratiques de dépistage VIH des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Apports de l’Enquête presse gays et lesbiennes 2011. Bull Epidémiol Hebd. 2014;32-33:541-7.

Velter A, Saboni L, Bouyssou A , Semaille C. Comportements sexuels entre hommes à l’ère de la prévention combinée - Résultats de l’Enquête presse gays et lesbiennes 2011. Bull Epidémiol Hebd. 2013;39-40:510-6.

Le baromètre gay (BG)

Depuis 2000, l’enquête Baromètre Gay (BG) permet d’interroger périodiquement les HSH fréquentant les lieux de convivialité gay (bar, backrooms, sauna) sur leurs comportements sexuels et leur mode de vie. Cette enquête est mise en œuvre par l'Invs et le Syndicat national des entreprises gaies (Sneg). Au total, depuis 10 ans plus de 9 000 HSH ont répondu aux quatre éditions de cette enquête.

L’enquête Prevagay

En 2009, l’Invs a initié la première enquête de séroprévalence pour le VIH auprès des HSH fréquentant des lieux de convivialité gay parisiens. Cette enquête anonyme, réalisée à Paris dans 14 établissements commerciaux de convivialité gay (saunas, backrooms et bars) couplait prélèvements sanguins et questionnaires comportementaux. Ainsi, une prévalence biologique du VIH ainsi qu’une incidence ont pu être calculées et mises en relation avec les comportements sexuels des répondants.

Net Gay Baromètre (NGB)

Depuis 2005, l’InVS collabore au Net Gay Baromètre (NGB) coordonné par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Depuis sa création en 2003, il le permet d’interroger les internautes de sites considérés comme majeurs de la population homo et bisexuelle et de ses sous-cultures sur des questions de comportements sexuels à risque.

Haut de page