Fermer



Tularémie

Publié le 15/07/2004 - Dernière mise à jour le 16/04/2013

Comment signaler et notifier cette maladie ?

La déclaration obligatoire consiste à recueillir des informations aussi exhaustives que possible concernant tous les cas de certaines maladies dites « maladies à déclaration obligatoire » auprès des biologistes et médecins. Elle met en jeu deux procédures successives : le signalement et la notification.

Les médecins et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent une des maladies à déclaration obligatoire doivent les signaler sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie) au médecin de l’Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice.
Le signalement permet au médecin de l'ARS de mettre en place les mesures de prévention individuelle et collective autour des cas, et le cas échéant, de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire.
La notification intervient après le signalement et le plus souvent après confirmation du diagnostic. Les médecins ou les biologistes déclarant notifient le cas au médecin l'ARS du lieu d'exercice au moyen d'une fiche spécifique à chaque maladie. La notification permet d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales..

La tularémie est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire depuis 2002.

Définition de cas

La définition des cas à signaler et à notifier figurent dans le tableau ci-après.

Cas signalés

Type de fiche
de notification

Cas notifiés

Critères de signalement
et de notification

cas possibles,
cas probables
et cas confirmés

fiche simple
téléchargeable
sur Internet

cas possibles,
cas probables
et cas confirmés

tableau clinique évocateur associé à :

cas confirmé :

1. isolement de F. tularensis à partir de prélèvements cliniques ou
2. multiplication par 4 au moins du titre d’anticorps ou séroconversion entre un sérum prélevé en phase aiguë et un sérum prélevé 15 jours plus tard ou en phase de convalescence ou
3. PCR positive à partir d’un prélèvement clinique

cas probable :
– mise en évidence d’anticorps spécifiques dans un seul sérum avec un titre supérieur ou égal au seuil du laboratoire

cas possible :
– exposition commune à celle d’un cas confirmé

Partenaires de la surveillance

  • Les Agences régionales de santé (ARS)

Présentation générale et coordonnées des ARS : http://www.ars.sante.fr/Coordonnees-des-ARS.93676.0.html

  • Le Centre national de référence (CNR) Francisella Tularensis

CNR COORDONATEUR

UNIVERSITE DE LA MEDITERRANEE (URMITE 6236)
FACULTE DE MEDECINE DE MARSEILLE
URMITE CNRS UMR 6236
27 BOULEVARD JEAN MOULIN
13385 MARSEILLE CEDEX 5
Nom du responsable : Pr Bernard LA SCOLA
Tél. : 04 91 32 43 75 - Fax : 04 91 38 77 72
Email : bernard.lascola@univmed.fr

CNR LABORATOIRE ASSOCIE

CHU DE GRENOBLE
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE GRENOBLE
POLE DE BIOLOGIE - LABORATOIRE DE BACTERIOLOGIE
DEPARTEMENT DES AGENTS INFECTIEUX
INSTITUT DE BIOLOGIE ET DE PATHOGENE
BP 217
38043 GRENOBLE
Nom du responsable : Pr Max MAURIN
Tél. : 04 76 76 54 79 - Fax : 04 76 76 52 28
Email : mmaurin@chu-grenoble.fr

Pour en savoir plus sur les missions des Centres nationaux de référence, cliquer ici.

Haut de page