Fermer



Cohorte santé AZF

Publié le 22/06/2004 - Dernière mise à jour le 15/09/2015

Les données collectées

Les données ont été recueillies selon plusieurs modalités :

  • à partir de l’auto-questionnaire de l’enquête transversale (années 2002-2003) ;
  • lors des bilans de santé au CES de Toulouse. Ces bilans de santé ont eu lieu au moment de l’inclusion dans la cohorte (année 2003-2004) et à la fin du suivi (année 2008-2009). Ils consistaient en un examen médical complet réalisé par un médecin et des examens paracliniques, en particulier une audiométrie tonale effectuée dans une cabine à insonorisation renforcée, afin d’évaluer d’éventuels déficits auditifs ;
  • par auto-questionnaires de santé : entre le bilan effectué à l’inclusion et celui de clôture, les travailleurs ont reçu à leur domicile, par voie postale et tous les ans, un auto-questionnaire qui permettait d’évaluer leur état de santé ;
  • par accès aux données de consommation de soins des personnes qui avaient préalablement donné leur accord.

Les données d’exposition

Elles proviennent de l’enquête transversale réalisée en 2002-2003 (année T0). Elles concernaient :

  • la distance personnelle par rapport au site industriel au moment de l’explosion,
  • l’atteinte d’un proche,
  • l’arrêt de travail,
  • la délocalisation du lieu de travail après la catastrophe,
  • le fait d’avoir vu des morts ou des blessés,
  • avoir eu l’impression de respirer des toxiques,
  • avoir participé aux opérations de secours,
  • avoir eu des symptômes psychiques après l’explosion,
  • avoir eu des blessures physiques au moment de l’explosion
  • et d’avoir eu des dégâts importants au domicile.

Les caractéristiques sociodémographiques

 L’âge, la catégorie sociale et le statut marital ont été renseignées au moment de l’inclusion dans la cohorte en 2003-2004 (année T1)

L’audition

Des audiogrammes ont été réalisés en 2003-2004 et en 2008-2009. Par ailleurs, les signes fonctionnels ORL (acouphènes, hyperacousie, vertiges, otalgies) ont été renseignés chaque année dans les auto-questionnaires de santé.

La santé mentale 

  • les données relatives à la santé mentale et collectées par le biais des auto-questionnaires concernent les symptômes d’état de stress post-traumatique, les symptômes dépressifs et le mal-être psychique. Elles ont été évaluées à l’aide de trois outils (voir encadré).

- Les symptômes d’état de stress post-traumatique (SESPT) ont été évalués (sans en poser le diagnostic) par l’échelle IES-R (Impact Event Scale-Revised) pour les années 2004-2005 (année T2), 2006-2007 (année T4) et 2008-2009 (année T6). Ces symptômes sont des réactions anxieuses à type d’irritabilité, d’hyper-vigilance, d’évitement des lieux qui rappellent la catastrophe, de cauchemars ;
- Les symptômes dépressifs ont été évalués pour les mêmes années que les symptômes d’état de stress post-traumatique grâce à l’échelle CES-D (Center for Epidemiological Studies Depression Scale) ;
- Le mal être psychique a été évalué à l’aide d’un auto-questionnaire, le General Health Questionnaire (GHQ-28), en 2003-2004, 2005-2006 et 2007-2008.

  • Par ailleurs, les données concernant la consommation de médicaments psychotropes ont été récupérées au cours de l’année civile 2005 par l’intermédiaire de la base Erasme (Extraction recherches analyses pour un suivi médico-économique) de l’assurance maladie. Cette base enregistre les consommations de soins et de consommables pharmaceutiques (médicaments, actes de biologie) des personnes affiliées au régime général de l’assurance maladie et aux sections locales mutualistes.
  • Enfin, un bilan approfondi en santé mentale a été proposé à un sous-échantillon de la cohorte repéré par l’auto-questionnaire GHQ-28 au cours de l’année 2006-2007. Il consistait en un entretien diagnostique, le MINI (Mini International Neuropsychiatric Interview), des travailleurs ainsi identifiés avec des professionnels de santé, au CES de la CPAM de Haute Garonne à Toulouse. L’objectif était d’explorer la présence de troubles psychiatriques chez ces travailleurs, de leur proposer un soutien psychologique et social, et de les orienter vers leur médecin traitant ou un médecin spécialiste lorsqu’ils le souhaitaient.

Calendrier de la cohorte santé « AZF » : de l’inclusion au bilan final

Calendrier de la cohorte santé « AZF » : de l’inclusion au bilan final

Accès aux données

L’accès aux données de la cohorte en vue d’analyses complémentaires est possible pour les équipes de recherche qui le souhaitent. Cette mise à disposition se fait dans le cadre de procédures encadrées.
Dossier : Partage des données de l’InVS

Catalogue des données de la Cohorte Santé « AZF »

Qui contacter ?
Courriel : cohorteAZF@invs.sante.fr
Courrier postal : Cohorte Santé « AZF ». A l’attention du Dr Eloi Diène. Département santé travail, Institut de veille sanitaire.
10 Chemin du raisin, 31050 Toulouse Cedex 
OU
12 rue du Val d’Osne, 94415, Saint Maurice Cedex

Haut de page