Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 16/08/2018

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 14 août 2018.

Synthèse généraleEn semaine 32 (du 06 au 12 août), l’activité totale est en baisse chez les enfants, stable chez les adultes de 15-74 ans et en légère hausse chez les adultes de plus de 75 ans dans les deux réseaux.

Dans les deux réseaux, on observe une diminution des recours pour les indicateurs liés à la chaleur tous âges confondus et notamment dans les associations SOS Médecins. Les recours aux urgences restent toutefois stables pour hyperthermie/coup de chaleur chez les enfants de moins de 2 ans et déshydratation chez les 75 ans ou plus, et les malaises sont en hausse chez les enfants de 2-14 ans.

Parmi les autres pathologies saisonnières, on retient également la hausse des recours pour asthme chez les enfants aux urgences et chez les adultes de 15-74 ans dans les deux réseaux. Les recours pour piqûre d’insectes diminuent dans les deux réseaux, mais la part d’activité reste supérieure à celles des deux années précédentes (notamment chez les adultes).

Au niveau national, en semaine 31 (du 30 juillet au ) la mortalité reste dans les marges de fluctuation habituelle tous âges confondus. En région, on observe en semaine 30 une tendance à la hausse de la mortalité chez les plus de 85 ans dans les Hauts-de-France et le Grand-Est.

Réseau OSCOUR®

En semaine 32 (du 06 au 12 août), les passages aux urgences toutes causes sont en baisse de 4,7% chez les enfants, stables chez les adultes de 15-74 ans et en hausse de 5,2% chez les 75 ans ou plus (soit +2643 passages). Les hospitalisations après passages suivent les mêmes évolutions.

Parmi les pathologies saisonnières, les passages en lien avec la chaleur sont en baisse, à l’exception des recours qui restent stables pour hyperthermie / coup de chaleur chez les moins de 2 ans (20 passages sur la semaine écoulée) et pour déshydratation chez les 75 ans ou plus (570 passages sur la semaine). La part d’activité pour ces deux indicateurs est supérieure à celles des deux années précédentes.

On note également une légère hausse des recours pour malaise chez les enfants de 2-14 ans (+10%, soit +40 passages) et pour crise d’asthme chez les adultes de 15-74 ans (+7,5%, soit +54 passages).

Les autres pathologies saisonnières sont toutes stables ou en baisse. La part d’activité des passages pour piqûre d’insecte et allergie reste supérieure à celles des deux années précédentes dans toutes les classes d’âges.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, les passages sont en hausse pour :

  • douleurs abdominales chez les enfants de moins de 2 ans et les adultes de 75 ans ou plus pour la deuxième semaine consécutive (resp. 17% et +12,2%),
  • infection cutanée et sous-cutanée chez les enfants de 2-14 ans (+9,6%),
  • infections ORL chez les adultes de 15-74 ans (+11,5%).

Réseau SOS Médecins

En semaine 32 (du 06 au 12 août), l’activité totale des associations SOS Médecins est en baisse de 4,4% chez les enfants (-605 visites), stable chez les 15-74 ans et en légère hausse chez les plus de 75 ans (+3,8% soit +303 visites).

Cette semaine, les indicateurs en lien avec la chaleur sont en baisse dans toutes les classes d’âges : hyperthermie/ coup de chaleur (-33%, soit -185 visites), déshydratation (-9,3% soit -25 visites), fièvre isolée (-16,3% soit -202  visites), malaise (-16,6% soit -67 visites). Les recours pour piqûre d’insectes sont également en baisse de 19% tous âges confondus (soit -233 visites). La part d’activité de cet indicateur reste supérieure à celle des deux années précédentes chez les adultes. En revanche, on note une hausse des recours pour crise d’asthme aussi bien chez les enfants (+40%, soit +42 visites) que chez les 15-74 ans (+27,4%, soit +64 visites). La part d’activité reste dans les valeurs habituelles.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, les seules hausses à noter restent de faible ampleur (d’au plus 50 visites supplémentaires par rapport à la semaine précédente) : problèmes stomato chez les enfants de moins de 2 ans (+31%), traumatisme chez les enfants de 2-14 ans (+10%), infection urinaire (+10,5%),  insuffisance cardiaque (+25%) et d’autres problèmes cardiaques (+13%) chez les adultes de plus de 75 ans.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, la mortalité en semaine 31 (du 30 juillet au 5 août)  reste dans les marges de fluctuation habituelle dans toutes les classes d’âges.

Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission.

A travers les données issues de la certification électronique, 1 766 décès ont été enregistrés en semaine 32 (du 06 au 12 août).

Haut de page