Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 19/07/2017

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 18 juillet 2017.

Synthèse générale

En semaine 28 (du 10 au 16 juillet 2017), les passages aux urgences sont globalement stables sauf chez les enfants de moins de 2 ans en légère hausse. Les consultations SOS Médecins sont en hausse sauf chez les enfants de 2-14 ans. Cette hausse peut s’expliquer par la présence du 14 juillet férié.

Concernant les recours pour pathologies saisonnières estivales, dans les deux réseaux, on observe :

  • la hausse des recours pour asthme et allergie chez les adultes et les enfants ;
  • une augmentation des recours pour piqûres d’insectes chez les adultes de 75 ans et plus ;
  • une augmentation des recours pour brûlure dans toutes les classes d’âges ; et
  • la baisse des recours pour pathologies en lien direct avec la chaleur dans toutes les classes d’âges.

Par ailleurs, dans un contexte épidémique de méningite virale, on observe dans les deux réseaux une poursuite de l’augmentation des recours chez les adultes (plus marquée chez SOS Médecins), tandis que le pic épidémique semble avoir été atteint chez les enfants pour lesquels les recours sont en diminution.

A l’exception des méningites, les parts d’activité des pathologies saisonnières dans l’activité totale sont dans des valeurs habituelles par rapport aux années précédentes.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, on note dans les deux réseaux, chez les enfants une hausse marquée des recours pour varicelle, ainsi que l’augmentation des gastro-entérites. Chez les adultes on retient la hausse des recours pour infections urinaires. Enfin dans toutes les classes d’âges, on observe la hausse des recours pour pathologies ORL dans les deux réseaux, des passages aux urgences pour problèmes dermatologiques et cutanées et des consultations SOS Médecins pour bronchite.

Concernant la mortalité, en semaine 27 (du 3 au 9 juillet), dans toutes les classes d’âges, les nombres de décès observés sont pour le moment inférieurs aux valeurs attendues. Toutefois, compte-tenu des délais habituels de transmission des données allongés par la présence d’un jour férié en semaine 28, les effectifs de mortalité observés sont encore incomplets.

Réseau OSCOUR®

En semaine 28 de 2017 (du 10 au 16 juillet), les passages aux urgences toutes causes sont en légère hausse chez les enfants de moins de 2 ans (+7%) et stables dans les autres classes d’âges.

Pour la plupart des pathologies saisonnières estivales on observe une légère hausse des passages répartie sur une ou plusieurs classes d’âges. On retient notamment la hausse des passages pour allergie chez les enfants (+9%) et les adultes de 15-74 ans (+10%) et pour asthme chez les adultes (+11%). On note également, des augmentations plus marquées pour les conjonctivites chez les adultes (+16%) et les enfants de moins de 2 ans (+26%), les piqûres d’insectes chez les adultes de 75 ans et plus (+73% correspondant à 41 cas) et les brûlures chez les adultes (+17%) et les enfants de 2-14 ans (+35%). En revanche, les pathologies en lien direct avec la chaleur sont en baisse sur l’ensemble des classes d’âges (-21%).

Enfin, dans un contexte d’épidémie de méningite virale, on observe une légère hausse tendant vers une stabilisation des passages pour cette pathologie chez les adultes de 15-74 ans (+13% correspondant à 9 cas). Chez les enfants, le pic épidémique semble avoir été atteint en semaine 26 et les passages poursuivent leur baisse en semaine 28.

Les parts d’activité sont comparables à celles des deux années précédentes, à l’exception de celle de la méningite virale encore légèrement supérieure aux deux années précédentes.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, on retient en premier lieu, l’augmentation des passages pour varicelle chez les enfants de moins de 2 ans (+60% soit +85 passages) et dans cette même classe d’âge, la hausse des recours pour douleurs abdominales (+24%) et gastro-entérite (+9%). Par ailleurs, on note la hausse des recours pour infections ORL et problèmes dermatologiques et cutanés chez les enfants et les adultes de 15-74 ans, et pour infections urinaires chez les adultes (+16%).

Réseau SOS Médecins

En semaine 28 de 2017 (du 10 au 16 juillet), l’activité toutes causes des associations SOS Médecins est en hausse chez les enfants de moins de 2 ans (+15%) et chez les adultes de 15 ans et plus (+11,3%).

La plupart des pathologies saisonnières estivales  sont en hausse chez les adultes. On retient les consultations pour asthme (+30%), allergie et piqures d’insectes, notamment chez les 75 ans et plus (64% et 47% respectivement – petits effectifs), ainsi que pour méningite chez les adultes de 15 à 74 ans (+12 cas correspondant à +71% d’augmentation) avec une part d’activité dans l’activité globale des adultes légèrement supérieure aux années précédentes.
Chez les enfants, on retient, la hausse des recours pour conjonctivite infectieuse (+10%) ainsi que pour asthme et allergie chez les enfants de moins de 2 ans uniquement (+24% et +12% respectivement). Elles restent toutefois dans des proportions habituelles par rapport à l’activité globale.  Enfin, dans toutes les classes d’âges, on note la hausse des recours pour brûlures (+11%) et la baisse des pathologies en lien direct avec la chaleur (-48%).

Parmi les pathologies les plus fréquentes, on retient chez les enfants la forte augmentation des consultations pour varicelle (+93%) et la hausse, plus faible, des recours pour gastro-entérite, bronchite et pathologies des voies respiratoires hautes chez les enfants de moins de 2 ans (+23%, +25% et +18% respectivement). Chez les adultes la quasi-totalité des pathologies les plus fréquentes sont en hausse. On retient plus particulièrement l’augmentation des infections urinaires (+33%) des bronchites (+11%) et des pathologies des voies respiratoires hautes (+19%).

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

En semaine 27 (du 3 au 9 juillet 2017), dans toutes les classes d’âges, les nombres de décès observés sont pour le moment inférieurs aux valeurs attendues. Toutefois, compte-tenu des délais habituels de transmission des données allongés par la présence d’un jour férié en semaine 28, les effectifs de mortalité observés sont encore incomplets. Il convient donc de rester prudent dans l’interprétation de ces observations tant au niveau national que régional.

A travers les données issues de la certification électronique, sur la semaine 28 de 2017 (du 10 au 16 juillet 2017), 1242 décès ont été enregistrés.

Haut de page