Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 21/06/2018

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 19 juin 2018.

Synthèse générale

En semaine 24 (du 11 au 17 juin), l’activité totale chez l’enfant est en légère hausse dans les visites SOS Médecins et stable dans les passages OSCOUR®. Chez l’adulte, l’activité totale est globalement stable dans les deux réseaux.

Dans les deux réseaux, parmi les pathologies saisonnières, on observe chez l’enfant et l’adulte une hausse des recours pour varicelle, méningite virale, allergie. Les recours pour hyperthermie et coups de chaleur sont en baisse ; ils sont beaucoup plus bas en effectifs et en proportion comparés à l’année précédente à la même période. Les recours pour piqûre d’insecte et conjonctivite infectieuse chez l’enfant sont en hausse dans le réseau SOS Médecins.

Aux urgences, les recours en lien avec les indicateurs non spécifiques sont en hausse pour fièvre isolée et déshydratation chez l’enfant.

Dans les deux réseaux, la hausse des recours pour les pathologies les plus fréquentes porte sur infection ORL et fièvre isolée chez l’enfant. Chez l’enfant, on observe également une hausse des recours pour affection neurologique et dermatologique aux urgences, et, pour bronchite et syndrome viral dans les visites SOS Médecins. Les recours pour traumatisme, lombalgie et décès sont en hausse chez les plus de 75 ans dans les visites SOS Médecins.

Au niveau national, la mortalité observée au cours de la semaine 22 (du 28 mai au 03 juin) reste dans les marges de fluctuation habituelle pour toutes les classes d’âge. En région, on observe en semaine 22 une tendance à la hausse de la mortalité chez les 0-14 ans dans les Hauts-de France. 

A travers les données issues de la certification électronique, 1 682 décès ont été enregistrés en semaine 24 (du 11 au 17 juin).

Réseau OSCOUR®

En semaine 24 (du 11 au 17 juin), les passages aux urgences et les hospitalisations après passages sont globalement stables tous âges confondus.  
Chez l’enfant, parmi les passages en lien avec les pathologies saisonnières, on observe une hausse pour varicelle (+19 %), allergie (+6 % chez les 2-14 ans), méningite virale (+60 % chez les 2-14 ans). Chez l’adulte, la hausse des passages porte sur méningite virale (+5 % chez les 15-74 ans) et allergie (+26 % chez les 75 ans et plus). Les passages tous âges pour hyperthermie et coup de chaleur sont en baisse ; comparés à l’année précédente à la même période, ces passages sont bas en effectifs et en proportion. 
Parmi les indicateurs non spécifiques, les passages pour déshydratation chez les 2-14 ans (+21 %)  et fièvre isolée chez les moins de 15 ans (+11 %) sont en hausse.
La hausse des passages en lien avec les pathologies les plus fréquentes est importante chez l’enfant. Ainsi, on observe une hausse des passages pour infection ORL (+8 % soit +576 passages), fièvre isolée (+11 % soit +364 passages), affection neurologique (+14 % soit +1 167 passages) et affection dermatologique (+14 % soit +998 passages).
Enfin, les passages pour rougeole sont en hausse chez l’enfant (+72 %).

Réseau SOS Médecins

En semaine 24 (du 11 au 17 juin), l’activité totale des associations SOS Médecins est en légère hausse chez les enfants (+3 % soit +664 visites) et stable chez les adultes.
Parmi les pathologies saisonnières, les visites pour varicelle sont en hausse chez l’enfant (+43 %) et l’adulte (+56 %). Chez l’enfant, on observe une hausse des visites pour piqûre d’insecte (+6 %), conjonctivite infectieuse (+11 %) et méningite virale dans des effectifs modérés (+13 visites versus +4 visites la semaine précédente). Chez l’adulte de plus de 75 ans, les visites pour allergie sont en hausse (+38 %).
On observe également une baisse des visites tous âges pour hyperthermie et coup de chaleur ; comparé à l’année précédente à la même période, on est beaucoup plus bas en termes de proportion et d’effectifs.  
La majorité des recours en lien avec les indicateurs non spécifiques est stable ou en baisse. 
Parmi les pathologies les plus fréquentes, on note une hausse des visites pour affection des voies respiratoires hautes (+5 %) et syndrome viral (+27 %) chez l’enfant et pour infection urinaire chez l’adulte (+10 %). Les visites pour bronchite et fièvre isolée sont en hausse respectivement de +21 % chez les moins de 2 ans et de +8 % chez les 2-14 ans. Enfin, chez les plus de 75 ans, la hausse porte principalement sur traumatisme (+12 %) et lombalgie (+25 %). On observe également dans cette tranche d’âge, une hausse de +9 % des visites pour décès.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, la mortalité observée au cours de la semaine 22 (du 28 mai au 03 juin) reste dans les marges de fluctuation habituelle pour toutes les classes d’âge. En région, on observe en semaine 22 une tendance à la hausse de la mortalité chez les 0-14 ans dans les Hauts-de France. 

Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission.

A travers les données issues de la certification électronique, 1 682 décès ont été enregistrés en semaine 24 (du 11 au 17 juin).

Haut de page