Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 20/03/2019

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 19 mars 2019.

Synthèse générale

En semaine 11 (du 11 au17 mars 2019), l’activité totale dans les 2 réseaux est en hausse chez les enfants et plus particulièrement chez les 2-14 ans aux urgences. Les hospitalisations après passages aux urgences sont en légère hausse chez les enfants.
Sur la semaine écoulée l’analyse des indicateurs montre essentiellement :
- dans les 2 réseaux, une hausse des recours pour traumatisme et douleur abdominale chez l’enfant ;
- aux urgences, une hausse des recours pour asthme chez l’enfant ;
- dans les associations SOS Médecins, une hausse des recours pour vomissement, gastro-entérite, bronchite aiguë, pathologies ORL chez l’enfant et une hausse pour pathologie digestive, chute et pathologie cardiaque chez l’adulte.
Tous les indicateurs relatifs à la grippe/syndrome grippal sont en baisse dans les 2 réseaux.
Au niveau national, la mortalité tous âges et toutes causes confondues, semble revenir dans les marges de fluctuation habituelle en semaine 10 (du 04 au 10 mars). Cependant, les effectifs tous âges étaient encore significativement supérieurs à l’attendu en semaine 9 (du 25 février au 03 mars) et plus particulièrement chez les personnes âgées de 85 ans ou plus. Tous âges confondus, l’excès de mortalité est estimé à + 12 700 décès soit +11,4% sur les semaines 1 à 9 (du 31 décembre 2018 au 03 mars 2019) (estimation extrapolée à la France entière).
Au niveau régional, depuis la semaine 5 (du 28 janvier au 03 février), les régions Normandie, Ile de France, Occitanie, PACA, Hauts-de-France, Corse et Bourgogne-Franche-Comté ont un excès supérieur à la moyenne nationale, variant de 12% (BFC) à 15% (Normandie), tous âges confondus.
A travers les données issues de la certification électronique, 2174 décès ont été enregistrés en semaine 11 (du 11 au 17 mars 2019).

Réseau OSCOUR®

En semaine 11 (du 11 au 17 mars 2019), 1ère semaine de la reprise scolaire commune à toutes les zones, les passages aux urgences sont en hausse chez les 2-14 ans (+9% soit +5 592 passages), stables chez les moins de 2 ans, les 15-74 ans et les 75 ans et plus. Les hospitalisations après passages sont en légère hausse chez les enfants (+4% soit +314 hospitalisations) et stables chez les adultes.
Durant la semaine écoulée, la quasi-totalité des indicateurs sont stables voire en baisse dans toutes les classes d’âge à l’exception des traumatismes (+10% soit +2 226 passages), des douleurs abdominales (+11% soit +483 passages) et de l’asthme (+15% soit 132 passages) chez les 2-14 ans).

Réseau SOS Médecins

En semaine 11 (du 11 au 17 mars 2019), l’activité totale SOS Médecins est en hausse chez les enfants (+8% soit +1 750 actes). Chez les adultes, elle est en baisse pour la 4ème semaine consécutive (-3% soit -1 775 actes).
Ainsi, en lien avec la hausse de l’activité chez les enfants, on observe une hausse des recours pour :
- pathologies de la sphère digestive avec vomissement (+16% soit +65 actes), douleur abdominale aiguë (+17% soit +76 actes), gastro-entérite (+6% soit +153 actes) ;
- bronchite aiguë (+15% soit +121 actes) et pathologies des voies respiratoires hautes (+17% soit +1431 actes) après une baisse observée au cours de 3 dernières semaines ;
- traumatisme (+10%) et varicelle (+11%) dans des effectifs modérés.
Chez les adultes, on observe une hausse des recours pour pathologies digestives (+9%) chez les 15-74 ans, pour chute (+12%) et pathologies cardiaques (+9%) chez les plus de 75 ans.
Les recours pour grippe/syndrome grippal poursuivent leur baisse dans toutes les classes d’âge et atteignent des niveaux similaires voire inférieurs aux 2 années précédentes à la même période.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, la mortalité tous âges et toutes causes confondues, semble revenir dans les marges de fluctuation habituelle en semaine 10 (du 04 au 10 mars). Cependant, les effectifs tous âges étaient encore significativement supérieurs à l’attendu en semaine 9 (du 25 février au 03 mars) et plus particulièrement chez les personnes âgées de 85 ans ou plus. Tous âges confondus, l’excès de mortalité est estimé à + 12 700 décès soit +11,4% sur les semaines 1 à 9 (du 31 décembre 2018 au 03 mars 2019) (estimation extrapolée à la France entière).
Au niveau régional, depuis la semaine 5 (du 28 janvier au 03 février), les régions Normandie, Ile de France, Occitanie, PACA, Hauts-de-France, Corse et Bourgogne-Franche-Comté ont un excès supérieur à la moyenne nationale, variant de 12% (BFC) à 15% (Normandie), tous âges confondus.
Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission.
A travers les données issues de la certification électronique, 2174 décès ont été enregistrés en semaine 11 (du 11 au 17 mars 2019).

Haut de page