Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 22/02/2017

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 21 février 2017.

Synthèse générale

Les passages aux urgences et hospitalisations toutes causes sont en baisse dans toutes les chez les enfants et stables chez les adultes. L’activité globale des associations SOS Médecins est en baisse chez les enfants et les adultes de 15-74 ans, mais est en hausse chez les adultes de 75 ans ou plus.
Dans les deux réseaux, l’activité pour grippe est en baisse dans toutes les classes d’âge. La part d’hospitalisation parmi les consultations pour grippe est en revanche en légère hausse (15 % vs. 13 % la semaine précédente) et reste supérieure à celle des deux années précédentes.
Parmi les autres pathologies saisonnières, on note une stabilisation des recours aux urgences pour gastro-entérite chez les enfants, dans un contexte d’activité globale en baisse pour cette classe d’âges. On note également une hausse des consultations SOS Médecins pour fièvre isolée chez les enfants, ainsi que la part d’hospitalisation après passages aux urgences pour cet indicateur.
On note également dans les deux réseaux une hausse des recours pour allergie et conjonctivite chez les enfants, ainsi que pour traumatisme et infection urinaire chez les adultes.
Au niveau national, la baisse de la mortalité toutes causes confondues observée depuis la semaine 5 se poursuit sur la semaine 6 de 2017, mais les effectifs observés restent à un niveau toujours significativement supérieur à celui attendu.
Sur les neuf premières semaines d'épidémie grippale (des semaines 49 à 05), le nombre de décès en excès toutes causes confondues est estimé à 19 400 (données extrapolées France entière) au 21 février 2017.
En région, la baisse de la mortalité s’est amorcée dans toutes les régions sur la semaine 6, à l’exception de la région Centre-Val-de-Loire qui montre des effectifs encore stables par rapport aux semaines précédentes.

Réseau OSCOUR®

Les passages aux urgences et hospitalisations toutes causes sont toujours en baisse chez les enfants (-7,7 % de passages et -3,6 % d’hospitalisations) et restent stables chez les adultes.
La diminution des passages aux urgences pour grippe se poursuit dans toutes les classes d’âge (-43 % tous âges). La part d’hospitalisation parmi les consultations pour grippe est en revanche en légère hausse (15 % vs. 13 % la semaine précédente) et reste supérieure à celle des deux années précédentes.
Les autres pathologies saisonnières sont stables ou en baisse dans toutes les classes d’âges. A noter une stabilisation des recours pour gastro-entérite chez les enfants dans une activité totale par ailleurs en diminution. On note également une légère hausse de la part d’hospitalisation après passages aux urgences pour fièvre isolée (36 % vs 34 % la semaine précédente).
A noter par ailleurs chez les enfants une légère hausse des recours pour allergie (+5 %) et pour conjonctivite chez les moins de 2 ans (+6 %). Chez les adultes, une hausse des recours est observée pour traumatisme (+5 %) et pour infection urinaire (+6,5 %).

Réseau SOS Médecins

En semaine 7 de 2017, l’activité toutes causes des associations SOS Médecins est en baisse chez les enfants de 2-14 ans (-18 %) et les adultes de 15-74 ans (-4 %), mais reste stable chez les enfants de moins de 2 ans et est en hausse de 4 % chez les adultes de 75 ans ou plus.
Parmi les pathologies saisonnières, on note une hausse des consultations pour fièvre isolée dans toutes les classes d’âges (+7 %), ainsi que pour asthme chez les enfants de 2-14 ans (+5 %). Les consultations pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans se stabilisent, avec une part d’activité pour cet indicateur supérieure à celle des deux années précédentes.
La part d’activité liée à la grippe est toujours en baisse dans toutes les classes d’âge (-42 % tous âges).
Les autres pathologies hivernales (bronchite, pneumopathie, gastro-entérite) sont en baisse dans toutes les classes d’âge. Leurs parts d’activité sont supérieures chez les enfants (à l’exception de la bronchite).
Chez les enfants de moins de 2 ans, on note une hausse des consultations pour conjonctivite (+11 %) et pour vomissement (+9 %). Une légère hausse pour allergie est notée chez les enfants de 2-14 ans.
Chez les adultes, on note une hausse des consultations pour traumatisme (+11 %) et pour lombalgie/sciatique (+12 %). A retenir également, une hausse des consultations pour infection urinaire chez les 15-74 ans (+9 %) et pour insuffisance cardiaque (+27 %) et angoisse (+22 %) chez les 75 ans ou plus.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, la baisse de la mortalité toutes causes confondues observée depuis la semaine 5 se poursuit sur la semaine 6 de 2017, mais les effectifs observés restent à un niveau toujours significativement supérieur à celui attendu. La diminution de la mortalité s’observe chez les personnes âgées de plus de  65 ans, qui ont été les plus touchées sur les dernières semaines.
Au niveau national, le nombre observé de décès tous âges confondus est supérieur au nombre attendu :
- sur la semaine 51 (du 19 au 25 décembre 2016) : de +12 %,
- sur la semaine 52 (du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017) : de +21 %,
- sur la semaine 01 de 2017 (du 2 au 8 janvier) : de +30 %,
- sur la semaine 02 de 2017 (du 9 au 15 janvier) : de +30 %,
- sur la semaine 03 de 2017 (du 16 au 22 janvier) : de +23 %,
- sur la semaine 04 de 2017 (du 23 au 29 janvier) : d’au moins +23 %
- sur la semaine 05 de 2017 (du 30 janvier au 5 février) : d’au moins +18 %
Sur les neuf premières semaines d'épidémie grippale (des semaines 49 à 05), le nombre de décès en excès toutes causes confondues est estimé à 19 400 (données extrapolées France entière) au 21 février 2017.
En région, la baisse de la mortalité s’est amorcée dans toutes les régions sur la semaine 6, à l’exception de la région Centre-Val-de-Loire qui montre des effectifs encore stables par rapport aux semaines précédentes.

Haut de page