Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 24/05/2017

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 23 mai 2017.

Synthèse générale

En semaine 20 (du 15 au 21 mai), l’activité globale des urgences est en hausse chez les enfants de 2-14 ans et stable dans les autres classes d’âge, alors que l’activité globale des associations SOS Médecins est en baisse dans toutes les classes d’âges.
Dans les deux sources, les recours pour les pathologies saisonnières printanières et estivales sont pour la plupart en hausse. En particulier, les recours pour pathologies en lien direct avec la chaleur et piqures d’insecte sont en hausse dans toutes les classes d’âges, dans des niveaux conformes à ceux observés les deux années précédentes.
On note également une hausse des recours aux urgences pour malaise et fièvre isolée (tous âges confondus), alors que les recours aux associations SOS Médecins sont en hausse pour allergie (tous âges confondus) et asthme (uniquement chez les 2-14 ans).
A noter également les recours pour méningite virale en hausse chez les adultes dans les structures d’urgences. La part des recours pour cet indicateur est supérieure à celles des deux années précédentes dans les deux réseaux.
Une hausse des recours pour traumatismes est notée chez les adultes de 15-74 ans dans les structures d’urgences et chez les adultes de 75 ans ou plus dans les associations SOS Médecins.

Au niveau national, la mortalité sur la semaine 19 (du 8 au 14 mai 2017) est comparable à celle attendue sur cette période, dans toutes les classes d’âges.

Réseau OSCOUR®

En semaine 20 de 2017 (du 15 au 21 mai), les passages aux urgences toutes causes confondues sont en hausse chez les enfants de 2-14 ans (+4%) et stables dans les autres classes d’âge. Les hospitalisations sont en hausse de 3,5% chez les enfants de moins de 15 ans et de 3% chez les adultes de 15-74 ans (stables chez les 75 ans ou plus).
Les pathologies saisonnières printanières et estivales sont majoritairement en hausse, dans des niveaux comparables à ceux des années précédentes. En particulier, on note :
- dans toutes les classes d’âges, la hausse des passages pour malaise (+24% chez les moins de 15 ans et +7% chez les adultes), fièvre isolée (+10% chez les 2-14 ans, +8,8% chez les adultes), pathologies en lien direct avec la chaleur et piqures d’insectes. La part d’activité pour malaise chez les enfants est supérieure à celle des deux années précédentes sur la semaine écoulée.
- chez les adultes de 15-74 ans, une hausse des passages est également observée pour méningite virale, avec une part d’activité dans l’activité totale codée supérieure à celles des deux années précédentes.
Les pathologies les plus fréquemment vues aux urgences (hors pathologies saisonnières) sont stables ou en baisse sur la semaine écoulée, sauf les passages pour traumatismes chez les 15-74 ans (+6,2%).

Réseau SOS Médecins

En semaine 20 de 2017 (du 15 au 21 mai), l’activité toutes causes des associations SOS Médecins est en baisse dans toutes les classes d’âges (-8% tous âges confondus).

En revanche, les consultations pour la plupart des pathologies saisonnières printanières et estivales sont en hausse sur la semaine écoulée. On retient plus particulièrement la hausse des consultations:
- chez les enfants, pour crise d’asthme (+7%) et allergie (+12,7%) (2-14 ans), ainsi que pour pathologies en lien direct avec la chaleur et piqures d’insectes (< 2 ans et 2-14 ans).
- chez les adultes, les consultations pour allergie, pathologies en lien direct avec la chaleur, piqures d’insectes et brûlure.
La part d’activité de ces différentes pathologies saisonnières dans l’activité globale codée reste comparable et suit l’évolution habituellement observée les deux années précédentes, à l’exception des méningites et brûlures chez les adultes (légèrement supérieures à celles des deux années précédentes).
A noter par ailleurs que la part des consultations pour conjonctivite dans l’activité codée a été nettement supérieure à celles des deux années précédentes depuis février et s’observe dans la plupart des régions.
Les principales pathologies vues en consultation sont en baisse chez les enfants comme chez les adultes, à l’exception des consultations pour traumatismes en hausse de 11,4% chez les personnes de 75 ans ou plus.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

A partir des données de mortalité fournies par l’Insee, le nombre observé de décès toutes causes confondues sur la semaine 19 (du 8 au 14 mai 2017) est comparable à celui attendu sur cette période, dans toutes les classes d’âges.
A travers les données issues de la certification électronique, sur la semaine 20 de 2017 (du 15 au 21 mai 2017), 1 279 décès ont été enregistrés.

Haut de page