Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 06/12/2018

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 4 décembre 2018.

Synthèse générale

En semaine 48 (du 26 novembre au 2 décembre), les recours sont en hausse chez les enfants dans les services d’urgence (passages, hospitalisation après passage chez les moins de 2 ans) et dans une moindre mesure dans le réseau SOS Médecins. Pour les adultes, les recours sont en légère hausse chez SOS Médecins.

L’analyse des indicateurs sur la semaine écoulée montre dans les deux réseaux :
- Une hausse des recours pour bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans. Toutes les régions métropolitaines (excepté la Corse), la Guadeloupe et la Martinique sont déclarées en phase épidémique (voir bulletin bronchiolite),
- une hausse des recours pour les autres pathologies respiratoires aussi bien chez les enfants que chez les adultes (grippe, bronchite, pathologies des voies respiratoires hautes, pneumopathie) ;
- une hausse des recours pour conjonctivite infectieuse et allergie (aux urgences uniquement) chez les enfants ;
- une hausse des recours pour gastro-entérite dans toutes les classes d’âges

Tous les indicateurs sont dans des niveaux conformes à ceux des années précédentes.

Au niveau national, en semaine 47 (du 19 au 25 novembre 2018), la mortalité reste dans les marges de fluctuation habituelle dans toutes les classes d’âges.

Réseau OSCOUR®

En semaine 48 (du 26 novembre au 2 décembre), l’activité totale est en hausse chez les enfants (moins de 15 ans) (+8,2 %, soit +7 764 passages) et stable chez les adultes. Les hospitalisations après passage sont en hausse chez les enfants de moins de 2 ans (+11,8 % soit +516 hospit.).

Toutes les pathologies saisonnières sont en hausse chez les enfants et de manière plus modérée chez les adultes. Pour les pathologies respiratoires, les hausses les plus marquées concernent :
- chez les enfants de moins de 2 ans : bronchiolite +32 % et pneumopathie 48,5 %. Toutes les régions métropolitaines (excepté la Corse), la Guadeloupe et la Martinique sont déclarées en phase épidémique pour la bronchiolite,
- chez les enfants : grippe +24,6 %, bronchite +11,5 % et pathologie ORL (+14 %),
- chez les adultes de 15-74 ans : bronchite +10 %, asthme +7,1 %, pneumopathie +9,6 % et pathologie ORL +11 %.
Les passages pour gastro-entérite sont en hausse chez les enfants +8,9 % et les adultes +16,3 %.

On note également, chez les enfants, la hausse des recours pour allergie +25 %, conjonctivite +17,5 % et vomissement +8 %.

Tous les indicateurs sont dans des niveaux conformes à ceux des années précédentes, à l’exception des recours pour asthme chez les enfants (légèrement supérieurs aux deux années précédentes).

Réseau SOS Médecins

En semaine 48 (du 26 novembre au 2 décembre), l’activité totale des associations SOS Médecins est toujours en légère hausse (3ème semaine consécutive) chez les enfants (+7 % soit +2 048 actes), ainsi que chez les adultes de 15-74 ans (+4,6 % soit +1 831 actes).
Sur la semaine écoulée, on note plus particulièrement une hausse des visites pour :
- bronchiolite et asthme chez les enfants de moins de 2 ans : +18 % et +20 % respectivement ; toutes les régions métropolitaines (excepté la Corse), la Guadeloupe et la Martinique sont déclarées en phase épidémique pour la bronchiolite,
- les autres pathologies respiratoires aussi bien chez les enfants que chez les adultes (grippe/syndrome grippal :15 % chez les enfants ; bronchite : +7,3 % chez les enfants et +13,2 % chez les adultes ; pneumopathie +17,6 % chez les 2-14 ans et +18,9 % chez les 15-74 ans ; pathologies des voies respiratoires hautes +12 % chez les 2-14 ans et +10,2 % chez les 15-74 ans ; crise d’asthme : +10,5 % chez les 15-74 ans) ;
- gastro-entérite dans toutes les classes d’âges : +9,9 % chez les enfants et +11,9 % chez les adultes et vomissements chez les enfants de moins de 2 ans uniquement (+27,5 %) ;
- conjonctivite infectieuse (+24 %) chez les enfants de moins de 15 ans pour la 2ème semaine consécutive (+20 % en semaine 47) ;
Tous les indicateurs sont dans des niveaux conformes ou proches de ceux des années précédentes

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, le nombre de décès survenus au cours de la semaine 47 (du 19 au 25 novembre 2018) reste dans les marges de fluctuation habituelle dans toutes les classes d’âge au niveau national. Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission.

A travers les données issues de la certification électronique, 1 940 décès ont été enregistrés en semaine 48 (du 26 novembre au 2 décembre).

Haut de page