Fermer



Bulletins SurSaUD® (SOS Médecins, OSCOUR, mortalité)

Publié le 06/12/2017

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 5 décembre 2017.

Synthèse générale

En semaine 48 (du 27 novembre au 03 décembre 2017), l’activité reste stable chez SOS Médecins et en légère diminution aux urgences tous âges confondus.
Parmi les pathologies saisonnières, dans les deux réseaux, on retient une augmentation modérée des recours pour allergie, asthme, conjonctivite infectieuse chez les enfants. Chez les moins de deux ans, les recours pour bronchiolite sont en faible augmentation aux urgences et stable pour les consultations SOS Médecins.
Chez les adultes, on observe principalement une hausse des recours pour pathologies ORL.
On observe une hausse des recours pour gastro-entérite chez les enfants dans le réseau OSCOUR et chez les adultes dans les associations SOS Médecins.
Les recours pour bronchite aiguë sont également en hausse dans toutes les classes d’âge, dans les deux réseaux.
Parmi les pathologies les plus fréquentes, on retient une nette augmentation des recours, tous âges confondus, pour grippe/syndrome grippal dans les associations SOS.

En semaine 47 (du 20 au 26 novembre 2017), la mortalité toutes causes confondues au niveau national reste dans des marges de fluctuation habituelle dans toutes les classes d’âges.

Réseau OSCOUR®

Au cours de la semaine 48 (du 27 novembre au 03 décembre 2017), l’activité toutes causes est en légère diminution (-4 %) et les hospitalisations après passage restent stables dans toutes les classes d’âge, à l’exception des enfants de moins de 2 ans pour lesquels on observe une faible hausse de l’activité (+2 % et +630 passages, +6 % et +268 hospitalisations).

Pour les pathologies saisonnières, on retient :
- Chez les enfants, une hausse des passages pour gastro-entérite (+12 %, +343 passages) et plus modérément pour allergie (+13 , +84 passages) et conjonctivite (+9 %, +31 passages). Chez les enfants de moins de 2 ans, on observe également une faible augmentation des passages pour bronchiolite comparée à la semaine précédente (+5 %, +174 passages versus +45 %, +1 187 passages). Toutefois la dynamique reste comparable à celle des deux années précédentes.
- Chez les adultes, les passages sont en hausse pour les pathologies ORL (+7 %, + 204 passages) et la bronchite aiguë (+13 %, +147 passages).

Parmi les pathologies les plus fréquentes, en dehors des pathologies saisonnières on note une hausse des passages pour pneumopathie (6 %, +49 passages) chez les enfants. La quasi-totalité des pathologies fréquentes chez les adultes est stable ou en baisse.

Réseau SOS Médecins

En semaine 48 (du 27 novembre au 03 décembre), on observe une activité totale stable chez les adultes et les enfants pour les associations SOS Médecins.

Pour les pathologies saisonnières, la hausse d’activité est modérée chez les enfants, comparativement à l’importance observée la semaine dernière. On retient en particulier une hausse des consultations pour asthme chez les moins de 2 ans (+16 %, +17 consult.) et conjonctivite infectieuse chez les 2-14 ans (+27 %, + 69 consult.). L’activité liée à la bronchiolite est stable à 734 consultations pour la deuxième semaine consécutive.
Chez les adultes, une hausse s’observe principalement pour la gastro-entérite (+11 %, +373 consult.) et les pathologies des voies respiratoires hautes (+9 %, +732 consult.).
Enfin, on observe une hausse des consultations pour bronchite dans toutes les classes d’âge, à des niveaux similaires aux deux années précédentes. Cette hausse est plus importante chez les 15-74 ans avec une variation de près de 25 %, +446 consult.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, tous âges confondus, on observe une nette augmentation des recours pour grippe/syndrome grippal (+50 %). Cette hausse est plus marquée dans les classes d’âge de 2-14 ans (+64 %, +152 consult.) et 15-74 ans (+47 %, +386 consult.). Cette dynamique semble similaire à celle observée l’an dernier à la même période.

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

A partir des données de mortalité fournies par l’Insee, le nombre observé de décès toutes causes sur la semaine 47 (du 20 au 26 novembre 2017) reste dans des marges de fluctuation habituelle sur cette période, aussi bien tous âges que par classe d’âges.
Compte-tenu des délais habituels de transmission des données, les effectifs de mortalité observés sont encore incomplets. Il convient donc de rester prudent dans l’interprétation de ces observations.

A travers les données issues de la certification électronique, sur la semaine 48 de 2017 (du 27 novembre au 03 décembre 2017), 1 496 décès ont été enregistrés.

Haut de page