Fermer



BEH - Bulletin épidémiologique hebdomadaire

Publié le 17/05/2011

BEH n°18-19/2011

17/05/2011

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Le numéro (pdf- 897,67 Ko)

 
  •  

    Pr Martin Danis
    Président du Comité des maladies liées aux voyages et d’importation (CMVI-HCSP)

  •  

    Avis du Haut Conseil de la santé publique du 15 avril 2011

  •  

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en ligne le 6 mai 2011sur son site internet l’édition 2011 de sa publication annuelle « International Travel and Health » (Voyages internationaux et santé), accessible sur le site www.who.int/ith . Le Haut Conseil de santé publique (HCSP) n’a pas pu prendre en compte dans
    ses « Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2011 » (BEH du 17/05/2011, n° 18-19) quelques mises à jour apportées par les experts de l’OMS. En particulier, les nouvelles cartes des zones d’endémie de la fièvre jaune en Afrique et aux Amériques de l’OMS ci-après indiquent cette année des zones à trame quadrillée, où le risque d’exposition à l’infection est très faible. Dans ces zones, la vaccination n’est, en général, pas recommandée, sauf en cas de séjour prolongé, de lourde exposition aux piqûres de moustiques, ou d’impossibilité d’éviter ces piqûres.
    Pour le CMVI,
    Martin Danis, Président du Comité des maladies liées au voyage et d’importation (CMVI-HCSP)

    Yellow Fever Vaccination recommendations in Africa, 2010

    Yellow Fever Vaccination recommendations in the Americas, 2010

  •  

    Page 208, dans l'encadré récapitulant le schéma vaccinal pour la rougeole, il faut lire :

    Enfants âgés de 12 à 24 mois : une injection avec le vaccin trivalent rougeole, rubéole, oreillons à l’âge de 12 mois et une 2ème injection entre les âges de 13 et 24 mois.

    Page 213, dans le tableau 2, sur la dernière ligne "Hépatite A- Hépatite B" et pour la colonne "Particularités liées au voyage", il faut lire :

    En cas de départ imminent : 3 injections à J0-J7-J21. Rappel 1 an après la 1ère injection.

  •  

    Dernier §, colonne 2, il faut lire :

    1.4 Personnes infectées par le VIH

    Dès qu’existe un état d’immunodépression (taux de lymphocytes CD4 inférieur à 200/mm3), quelle qu’en soit l’origine, les vaccins vivants atténués tels que le vaccin de la fièvre jaune sont contre-indiqués.
    Pour le BCG, la vaccination est strictement contre-indiquée, quel que soit le taux de CD4.
    Les autres vaccins sont recommandés comme à l’ensemble des voyageurs.

  •  

    Une erreur s'est glissée dans le tableau 10, page 223, merci de prendre en compte la nouvelle version mise en ligne sous format pdf.

 
  •  

    Pr Martin Danis, Président du Comité des maladies liées aux voyages et d’importation (CMVI-HCSP)

  •  

    Avis du Haut Conseil de la santé publique du 15 avril 2011

  •  

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en ligne le 6 mai 2011sur son site internet l’édition 2011 de sa publication annuelle « International Travel and Health » (Voyages internationaux et santé), accessible sur le site www.who.int/ith . Le Haut Conseil de santé publique (HCSP) n’a pas pu prendre en compte dans
    ses « Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2011 » (BEH du 17/05/2011, n° 18-19) quelques mises à jour apportées par les experts de l’OMS. En particulier, les nouvelles cartes des zones d’endémie de la fièvre jaune en Afrique et aux Amériques de l’OMS ci-après indiquent cette année des zones à trame quadrillée, où le risque d’exposition à l’infection est très faible. Dans ces zones, la vaccination n’est, en général, pas recommandée, sauf en cas de séjour prolongé, de lourde exposition aux piqûres de moustiques, ou d’impossibilité d’éviter ces piqûres.
    Pour le CMVI,
    Martin Danis, Président du Comité des maladies liées au voyage et d’importation (CMVI-HCSP)

    Yellow Fever Vaccination recommendations in Africa, 2010

    Yellow Fever Vaccination recommendations in the Americas, 2010

  •  

    Page 208, dans l'encadré récapitulant le schéma vaccinal pour la rougeole, il faut lire :

    Enfants âgés de 12 à 24 mois : une injection avec le vaccin trivalent rougeole, rubéole, oreillons à l’âge de 12 mois et une 2ème injection entre les âges de 13 et 24 mois.

    Page 213, dans le tableau 2, sur la dernière ligne "Hépatite A- Hépatite B" et pour la colonne "Particularités liées au voyage", il faut lire :

    En cas de départ imminent : 3 injections à J0-J7-J21. Rappel 1 an après la 1ère injection.

  •  

    Dernier §, colonne 2, il faut lire :

    1.4 Personnes infectées par le VIH

    Dès qu’existe un état d’immunodépression (taux de lymphocytes CD4 inférieur à 200/mm3), quelle qu’en soit l’origine, les vaccins vivants atténués tels que le vaccin de la fièvre jaune sont contre-indiqués.
    Pour le BCG, la vaccination est strictement contre-indiquée, quel que soit le taux de CD4.
    Les autres vaccins sont recommandés comme à l’ensemble des voyageurs.

  •  

    Une erreur s'est glissée dans le tableau 10, page 223, merci de prendre en compte la nouvelle version mise en ligne sous format pdf.

Consulter tous les numéros Haut de page