Fermer



Bulletin de veille sanitaire

Publié le 29/01/2019

Bulletin de santé publique Normandie. Janvier 2019.

29/01/2019
Tabac

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Bulletin de santé publique Normandie. Janvier 2019. (pdf- 1,64 Mo)

Points clés

Une prévalence du tabagisme quotidien en Normandie comparable aux autres régions : en 2017, la région Normandie comptait environ 600 000 fumeurs quotidiens âgés de 18 à 75 ans. A structure d’âge identique, la région Normandie se situait dans la moyenne avec 25,2 % de fumeurs quotidiens.

La prévalence du tabagisme quotidien en Normandie est en diminution (2016 : 32,7 % vs 2017 : 25,2 %). La proportion d’ex-fumeurs en région Normandie était significativement plus élevée en 2017 que celle du reste de la France métropolitaine avec 34,9 % d’ex-fumeurs contre 31,1 %.

Une plus forte consommation de tabac chez les femmes enceintes : en 2016, en région Normandie, la prévalence de la consommation de tabac au 3ème trimestre de grossesse était de 28,1 %, supérieure de 20 % à la moyenne nationale (16,2 %).

Une plus forte prévalence du tabagisme quotidien chez les jeunes de 17 ans associée une consommation plus intensive: en 2017, la prévalence du tabagisme quotidien chez les jeunes de 17 ans était significativement plus forte en Normandie que dans les autres régions avec 30,0 % de fumeurs quotidiens. En outre, la prévalence de la consommation intensive du tabac (au moins 10 cigarettes par jour durant les 30 derniers jours) était de 7,5 %, valeur significativement plus élevée que les autres régions.

En 2017, près d’un fumeur quotidien sur deux (47,7 %) avait envie d’arrêter de fumer et un sur quatre (25,8 %) avait fait une tentative d’arrêt d’au moins une semaine au cours de l’année écoulée.

Un impact sanitaire global de la consommation du tabac plus élevé chez les hommes de la région, en particulier dans l’Eure et la Seine-Maritime : entre 2013 et 2015, chez les hommes, le taux de mortalité par cancer du poumon, cardiopathie ischémique et BPCO s’élevait pour la région Normandie à 223,1 pour 100 000 habitants, taux supérieur de plus de 10 % à la moyenne nationale (200,5 pour 100.000 habitants).

Consulter tous les numéros Haut de page