Fermer



Bulletin de veille sanitaire

Publié le 23/04/2018

Bulletin de santé publique Corse. Avril 2018.

23/04/2018
Vaccination

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Bulletin de santé publique Corse. Avril 2018. (pdf- 828,82 Ko)

Points clés

  • Les couvertures vaccinales (CV) du rappel diphtérie-tétanos-poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae de type b (Hib) chez les enfants âgés de 24 mois était toutes supérieures à 95 %, que ce soit en Corse-du-Sud ou en Haute-Corse. Ces CV sont globalement du même ordre de grandeur que les données nationales.
  • La CV hépatite B « 3 doses » chez les enfants âgés de 24 mois atteignait 93 % et était en progression par rapport aux 2 dernières années, avec une progression de presque 10 points en Corse-du-Sud depuis 2014 et presque 20 points pour la Haute-Corse. La CV en
    Corse dépasse le niveau national.
  • La CV pneumocoque « 3 doses » chez les enfants âgés de 24 mois état proche pour les 2 départements et était de 95 % sur l’ensemble de la Corse. La tendance est à l’augmentation et la CV est supérieure au taux France entière.
  • La CV rougeole, oreillons, rubéole « 1 dose » chez les enfants âgés de 24 mois atteignait presque l’objectif de 95 %. Ces valeurs sont en progression sur les 3 dernières années. La CV « 2 doses » était plus faible avec une valeur de 88 % en Corse-du-Sud et 84 % en Haute-
    Corse. Les CV à 1 et 2 doses sont supérieures au niveau national. Cependant, elles ne sont pas encore suffisantes pour prévenir toute épidémie.
  • Quelle que soit la cohorte de naissance, les CV pour le papillomavirus sont très faibles, avec moins d’une adolescente sur 6 qui a complété le schéma vaccinal. Par ailleurs, les CV sont largement inférieures au niveau national.
  • Entre 2015 et 2017, les CV contre le méningocoque C ont augmenté dans toutes les tranches d’âge. Cependant, elles restent peu élevées. Les CV régionales atteignaient 68 % à 2 ans, 65 % chez les 2-4 ans, 59 % chez les 5-9 ans, 25 % chez les 10-14 ans et 13 % chez les 15-19 ans. Ces valeurs sont insuffisantes pour garantir l’immunité de groupe nécessaire à la protection des plus jeunes. En particulier, le rattrapage vaccinal chez les plus de 5 ans est faible et diminue avec l’âge.

En savoir plus sur les sources de données du bulletin de santé publique vaccination

Consulter tous les numéros Haut de page