Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 02/10/2017

Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 28 septembre 2017.

02/10/2017

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 28 septembre 2017 (pdf- 1,17 Mo)

A la Une - Chikungunya - Transmission autochtone en France et en Italie, en 2017

Compte tenu des risques d’importation à partir des zones où le virus chikungunya circule dans le monde et de dissémination à partir de moustiques vecteurs autochtones, des mesures de surveillance et de contrôle sont mises en place dans différents pays. En France métropolitaine, le ministère chargé de la Santé a mis en place depuis 2006 un plan anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika (intégré en 2016 suite à l’épidémie sévissant en Amérique du sud et centrale et dans les îles des Caraïbes) qui inclut une surveillance entomologique et une surveillance épidémiologique assurée par Santé publique France. Les mesures de prévention, notamment de lutte antivectorielle, y sont précisées.
L’identification récente de foyers de cas autochtones en France et en Italie attestent de la réalité du risque de transmission vectorielle du virus chikungunya et viennent rappeler l’importance des mesures à mettre en oeuvre et de l’information des voyageurs en direction et au retour des zones d’endémie.

Situation en France :
Au 27/09/2017, 11 cas autochtones de chikungunya ont été identifiés dans deux foyers distants d’une dizaine de kilomètres, dans le département du Var : 9 cas confirmés (mise en évidence du virus par PCR) et 2 cas probables (mise en évidence des anticorps IgM anti-chikungunya). Un lien épidémiologique entre ces deux foyers a été établi par les investigations. Les investigations se poursuivent

Situation en Italie :
Des cas autochtones de chikungunya ont été détectés en août et septembre en Italie, principalement à Anzio, ville balnéaire touristique dans le Latium, et Rome.
Au 21 septembre 2017, 92 cas autochtones confirmés de chikungunya ont été diagnostiqués dont 70 cas dans la zone côtière d’Anzio (Région du Latium) et 19 à Rome. Des investigations se poursuivent (Source : ECDC).

Consulter tous les numéros Haut de page