Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 11/08/2017

Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 3 août 2017.

11/08/2017

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 3 août 2017 (pdf- 1,36 Mo)

A la Une - Etat de santé de la population

En mai 2017, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques et Santé publique France ont co-publié un rapport sur « L’état de santé de la population en France ». Cet ouvrage de référence, rédigé avec l’ensemble des producteurs de données de santé, permet de décrire les évolutions de l’état de santé de la population et de ses principaux déterminants.

Les Français sont globalement en bonne santé... L’espérance de vie est élevée, la mortalité toutes causes continue à diminuer, bien que le poids des décès prématurés reste important et que la morbidité par maladies chroniques ne régresse pas. Les comportements à risque pour la santé perdurent : tabagisme, comportements d’alcoolisation ponctuelle importante, surpoids, consommation de fruits et légumes et pratique sportive insuffisantes, infections sexuellement transmissibles en augmentation. Des tendances sont défavorables chez les femmes de moins de 65 ans, en particulier l’incidence du cancer du poumon et le taux d’hospitalisation pour exacerbation de la BPCO augmentent tout particulièrement : « L’une des causes principales de ces évolutions défavorables est connue : il s’agit du tabac, dont la consommation chez les femmes ne diminue pas depuis ces 40 dernières années. Elles sont près d’un quart à fumer quotidiennement, la réduction du tabagisme reste donc un enjeu de prévention majeur. » (Michel Vernay, épidémiologiste, Santé publique France).

Dès le plus jeune âge, les inégalités sociales et territoriales de santé sont marquées. Les conditions de travail ont aussi un impact fort sur la santé, avec des risques (exposition aux agents cancérogènes, facteurs de pénibilité) inégalement répartis entre les catégories socioprofessionnelles. Certaines expositions environnementales ou une inégale répartition de l’offre de soins sont aussi des facteurs de disparités territoriales.

Ce rapport comporte une partie « Profils régionaux », réalisée dans le cadre d’une collaboration avec la Fédération nationale des observatoires régionaux de santé (Fnors) : les spécificités de chaque région sont décrites à partir de sources de données nationales (dont les principales sont les statistiques d’état civil, les certificats de décès, les registres de pathologies, les maladies à déclaration obligatoire, les enquêtes de santé par interview ou avec examen de santé, et plus récemment les données de recours au système de soins et de consommation de soins), mais aussi de travaux locaux à l’instar du Plan Régional Santé Environnement.

Nous avons inséré les 4 pages du profil de la Bourgogne Franche-Comté dans notre PE d’aujourd’hui. Elles mettent l’accent sur l’existence d’inégalités territoriales de santé dans la région.

Consulter tous les numéros Haut de page