Fermer



Publications et outils

Publié le 28/07/2017

Autres thématiques

Bilan de la surveillance sanitaire à l’occasion de la COP21 en Île-de-France en 2015

Auteur(s) : Paty AC, Gentile M, Nahon M, Chanzy E, Baffert E, Vandentorren S
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0364-0
Citation suggérée : Paty AC, Gentile M, Nahon M, Chanzy E, Baffert E, Vandentorren S. Bilan de la surveillance sanitaire à l’occasion de la COP21 en Île-de-France en 2015. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 47 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

La France a accueilli du 30 novembre au 12 décembre 2015 la 21e Conférence des parties (COP21) sur les changements climatiques. La conférence s’est tenue principalement sur le site du parc des expositions de Paris-Le Bourget, dans le département de Seine Saint-Denis.
La mission COP21 prévoyait que chaque recours aux soins effectué dans le cadre du dispositif sanitaire (établi sur la base du cahier des charges de l’ONU) fasse l’objet d’un enregistrement et que les interventions des équipes sanitaires soient traçables.
La couverture sanitaire articulait un dispositif sanitaire d’urgence (Samu et Smur) et un dispositif prévisionnel de secours.
L’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France a sollicité la Cellule d’intervention en région (Cire) Île-de-France pour analyser quotidiennement les interventions prises en charge et estimer l’impact sanitaire de la conférence sur l’offre de soins et de secours.
La surveillance sanitaire a été effectuée à partir d’un système d’information unique, recueillant à la fois l’activité des secouristes et des Samu sur le site de la COP21. Ce dispositif a permis d’identifier 1 238 visites (avec un motif de consultation majoritairement bénin) correspondant à 1 102 consultants et 34 transports médicalisés ont été notifiés.
Si la surveillance sanitaire permet d’identifier les situations à risques ou nécessitant une action, les modalités de prises en charge spécifiques à cet événement impliquaient une charge de travail importante de recueil pour les secouristes et le Samu. Les objectifs attendus d’un système d’information commun aux secouristes et aux médecins urgentistes doivent être précisés au regard des motifs de recours habituellement observés.

Rapport   [pdf - 955,53 Ko]

Mots-clés :

grand rassemblement de personnes, dispositif de surveillance dédié, surveillance syndromique, veille sanitaire

SUMMARY

Assessment of health surveillance during the COP21 in Ile-de-France - 2015

France hosted the 21st Conference of Parties (COP21) on Climate Change from 30 November to 12 December 2015. The conference was held mainly on the site of the Paris-Le Bourget Exhibition Center in Seine-Saint-Denis.
The COP21 mission had planned that each occurrence of health care use within the health system (established on the basis of the United Nations specifications) would be reported and each health team traceable.
Health coverage was based on an emergency health system (Samu and Smur) and a provisional emergency system.
The Ile-de-France Regional Health Agency requested the Ile-de-France epidemiological unit to analyze the interventions on a day-to-day basis, and to assess the health impact of the conference heath care and relief.
Health monitoring was carried out using a single information system, collecting both rescue and Samu activities on the COP21 site. This system contributed to identify 1,238 visits (with a majority of benign consultations) corresponding to 1,102 consultants and 34 medical transports.
While health monitoring can identify situations at risk or requiring action, the specific health care management of event implied an important workload of data collection for rescue workers and the Samu. The expected objectives of a common information system for first responders and emergency physicians should be clarified in terms of generally observed health interventions.

Summary report  [pdf - 1,36 Mo]

Keywords :

large gathering of persons, dedicated monitoring device, syndromic surveillance, health surveillance

Haut de page