Fermer



Publications et outils

Publié le 07/05/2013

Environnement et santé

Variables humaines d’exposition (VHE) disponibles en France pour les évaluations quantitatives des risques sanitaires (EQRS)

Auteur(s) : Tardy G, Kairo C, Dereumeaux C
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1958-9719
ISBN NET : 978-2-11-131143-5
Citation suggérée : Tardy G, Kairo C, Dereumeaux C. Variables humaines d’exposition (VHE) disponibles en France pour les évaluations quantitatives des risques sanitaires (EQRS). Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2013. 45 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

En évaluation quantitative des risques sanitaires (EQRS), il est nécessaire, dans la phase de caractérisation des expositions, de tenir compte, autant que possible, des spécificités de la population étudiée tant sur le plan des données morphophysiologiques, que de consommation, habitudes et comportements. Ces caractéristiques sont appelées variables humaines d’exposition (VHE).
Comme il est souvent impossible d’établir des VHE ad hoc (pour des questions de coûts, incompatibilité avec le temps de réponse souhaitée, ou d’impossibilité de mesures des paramètres), les évaluateurs de risques sanitaires ont besoin de disposer directement de données adaptées au contexte et à la population d’étude. Or, en l’absence de référentiel français commun dans le domaine, il est, à l’heure actuelle, parfois difficile de trouver l’information nécessaire. Ainsi, ce document recense les VHE françaises les plus récentes et pertinentes, disponibles en 2011 pour la population française et utilisable en EQRS.
En France, lorsqu’elles sont utilisées dans d’autres domaines que l’EQRS, certaines VHE spécifiques des Français sont facilement accessibles (masse corporelle, données de consommation alimentaire et apports nutritionnels), habitudes et comportements (Budget espace-temps)). En revanche, les VHE utilisées uniquement (ou quasiment) en EQRS ne sont pas bien renseignées (surface corporelle, débit respiratoire, ingestion involontaire de poussières, durée de résidence). Lorsqu’aucune donnée n’est disponible en France l’évaluateur de risques ne peut avoir recours qu’aux données internationales en ayant conscience des incertitudes engendrées.

Rapport  [pdf - 766,07 Ko]

Mots-clés :

évaluation quantitative des risques sanitaires, variables humaines d’exposition, distributions de probabilité

SUMMARY

Summary of French Human Exposure Factors available for Health Risk Assessment

In health risk assessment, in the phase of characterization of the exposures, it is necessary to take account, as much as possible, of specificities of the population studied as well as regards morphophysiological, consumption, practices and behaviors data. These characteristics are called human exposure factor.
As it is often impossible to establish ad hoc human exposure factor (because of cost, incompatibility with the response time desired, or impossibility of measurements of the parameters), the health assessor need to have data adapted to the context and the population of study. However, in the absence of common French reference frame in the field, it is sometimes difficult to find the necessary information. Thus, this document counts the VHE French most recent and relevant, available in 2011 for the population French and usable in EQRS.
Certain specific human exposure factors are easily accessible (body mass, given food consumption (and nutritional contributions), practices and behaviors (Budget space time)). On the other hand, the VHE used only (or almost) in health risk assessment are not quite indicated (body surface, respiratory flow, involuntary ingestion of dust, duration of residence). When no data is available in France the health risk assessor can choise only to the international data by being aware of generated uncertainties.

Haut de page