Fermer



Publications et outils

Publié le 13/06/2017

Environnement et santé

Étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), 2014-2016

Volet Nutrition. Chapitre Corpulence

Auteur(s) : Équipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Esen)
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0346-6
Citation suggérée : Équipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Esen). Étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), 2014-2016. Volet Nutrition. Chapitre Corpulence. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 42 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Le Programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place en 2001 par le ministère de la santé avec pour objectif général d’améliorer la santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, à savoir la nutrition. Programmé initialement sur une durée de 5 ans (PNNS 1 2001-2005), il a été prolongé en 2006 (PNNS 2 2006-2010), puis en 2011 (PNNS 3 2011-2015). Cette troisième édition du PNNS avait inscrit dans ses objectifs la reconduction de l’Étude nationale nutrition santé (ENNS) afin de disposer de données fiables d’évolution de la situation en matière de surveillance nutritionnelle. C’est dans ce cadre que Santé publique France a mis en place l’Étude de SanTé sur l’Environnement, la Biosurveillance, l’Activité physique et la Nutrition (étude Esteban) pour répondre à des objectifs de biosurveillance, de surveillance des maladies chroniques et de surveillance nutritionnelle (alimentation, activité physique et marqueur de l’état nutritionnel). L’Esen (Equipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle) a été chargée de l’analyse du volet Nutrition de cette étude et de sa mise en perspective avec les résultats de l’étude ENNS.

Esteban a été réalisée sur un échantillon d’enfants de 6 à 17 ans et d’adultes de 18 à 74 ans résidant en France métropolitaine. Suite à un tirage au sort selon un plan de sondage a 3 degrés, l’inclusion des sujets s’est déroulée d’avril 2014 à mars 2016 pour tenir compte de la saisonnalité de l’alimentation et des expositions éventuelles. L’ensemble des participants a été pesé et mesuré avec du matériel spécifique dédié et selon des procédures standardisées, par des professionnels de santé formés. Ces mesures ont été effectuées dans le cadre d’un examen de santé réalisé à domicile par un Infirmier diplômé d’état (IDE) ou dans un centre d’examen de santé (CES) de l’Assurance maladie.

Chez les adultes de 18 à 74 ans, en 2015, 54 % des hommes et 44 % des femmes étaient en surpoids ou obèses (IMC ≥ 25). Cette prévalence augmentait avec l’âge. La prévalence de l’obésité (IMC ≥ 30) était estimée à 17 %, sans distinction entre hommes et femmes. En termes d’évolution entre les données d’ENNS-2006 et d’Esteban-2015, la prévalence du surpoids (obésité incluse) des adultes est restée stable, de l’ordre de 49 % et celle spécifique de l’obésité s’est maintenue à 17 % pour l’ensemble de la population adulte. La prévalence du surpoids (obésité incluse) est par ailleurs restée supérieure chez les personnes les moins diplômées.

Chez les enfants de 6 à 17 ans, en 2015, la prévalence du surpoids (obésité incluse) était estimée à 17 %, dont 4 % d’obèses. La prévalence du surpoids (obésité incluse) diminuait quand le niveau de diplôme de la personne de référence du ménage augmentait. La prévalence de la maigreur était estimée à 13 % globalement et atteignait 19 % chez les filles de 11-14 ans. Entre 2006 et 2015, la prévalence du surpoids (obésité incluse) des enfants est restée stable. Néanmoins, la prévalence de la maigreur a significativement augmenté passant de 8 % à 13 %, cette augmentation touchant principalement les filles de 11-14 ans. La prévalence du surpoids (obésité incluse) est restée supérieure chez les enfants dont les personnes de référence du ménage étaient les moins diplômées.

Bien que tous les objectifs fixés par le HCSP dans le cadre du PNNS 3 n’aient pas été atteints (notamment les objectifs visant une diminution de la prévalence du surpoids et de l’obésité), la comparaison des résultats des enquêtes Esteban et ENNS réalisées à 10 ans d’intervalle indiquent une stabilisation du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et l’adulte. La France a été l’un des premiers pays au monde à montrer une tendance à la stabilisation de l’évolution du surpoids et de l’obésité chez les enfants, il apparaît que la situation se stabilise également chez les adultes. Cependant, l’influence du niveau scolaire persiste en matière de corpulence. Ces résultats confirment donc la nécessité de prendre en compte les inégalités sociales de santé dans la définition et la mise en place des politiques de santé publique.

Ce chapitre sera complété prochainement par d’autres, relatifs à l’activité physique et la sédentarité, les consommations alimentaires ainsi que les résultats du volet biologique.

Rapport  [pdf - 1,08 Mo]

Mots-clés :

corpulence, surpoids et obesité, enfants et adultes, france

SUMMARY

In France, the National Nutrition and Health Program (PNNS) was established in 2001 by the Ministry of Health with the general aim of improving the health of the population by intervening on one of its major determinants, i.e. nutrition. Initially scheduled for a period of 5 years (PNNS 1 2001-2005), it was extended in 2006 (PNNS 2 2006-2010), then in 2011 (PNNS 3 2011-2015). This third edition has included among its objectives the renewal of the National Nutrition and Health Survey (ENNS) in order to provide reliable comparative data on the situation about the nutritional surveillance in terms of evolution. It is in this framework that Santé publique France (the French National Public Health Agency) have set up the Health Study on Environment, Biomonitoring, Physical Activity and Nutrition (Esteban) to meet objectives on biomonitoring, chronic diseases surveillance, and nutritional surveillance (dietary intakes, physical activity and nutritional status). The Esen (Nutritional Surveillance and Epidemiology Team) was in charge of analyzing the nutritional aspect of this study and providing comparison with the results of ENNS.

Esteban was implemented in a national sample including 6-17 year old children and 18-74 year old adults living in France. Following a three-degree sampling plan, the subjects inclusion was carried out between April 2014 and March 2016 to take into account the seasonality of the diet and eventual exposures. All participants were weighed and measured with specific material using standardized procedures by trained health professionals. These measures was realized either at the subject’s home by a nurse or in a Health Examination Center of the French Health Insurance System.

In the 18-74 year old adults, in 2015, 54% of men and 44% of women were overweight or obese (BMI≥25). This prevalence increased with age. The prevalence of obesity (BMI≥30) was 17%, with no difference between men and women. In terms of evolution between ENNS-2006 and Esteban-2015, the prevalence of overweight (including obesity) remained stable around 49 % and that of obesity stayed in 17% for the adult population. Also, the prevalence of overweight (including obesity) remained greater in the lower educated category.

In the 6-17 year old children, in 2015, the prevalence of overweight (including obesity) was 17%, including 4% obese. The prevalence of overweight (including obesity) decreased when the level of education of the household reference person increased. The prevalence of thinness was 13% and reached 19% in 11-14 year old girls. Between 2006 and 2015, the prevalence of overweight (including obesity) in children remained stable. Nevertheless, the prevalence of thinness has significantly increased from 8% to 13%, the main increase being in 11-14 year old girls. The prevalence of overweight (including obesity) remained greater in children with the household reference person is in the lowest educated category.

Although all defined goals of the Public Health Comity in the framework of PNNS 3 had not been met (notably the objectives about decreasing of the prevalence of overweight and obesity), the comparison between Esteban and ENNS 10 years later indicated a stabilization of overweight and obesity in children and adults. France was one of the first countries in the world to show a plateauing trend of the evolution of overweight in children, it appears that the situation stabilizes also in adults. However, the influence of the level of education on the nutritional status persists. Therefore, these results confirm the need to take into account social inequalities in health to define and implement health policies.

Keywords :

body mass index, overweight and obesity, children and adults, France

Haut de page