Fermer



Publications et outils

Publié le 17/07/2018

Environnement et santé

Investigation d’un syndrome collectif inexpliqué survenu au Pôle urgence d’une structure sociale privée du Havre (76)

Auteur(s) : Mathieu A, Blanchard M
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0449-4
Citation suggérée : Mathieu A, Blanchard M. Investigation d’un syndrome collectif inexpliqué survenu au Pôle urgence d’une structure sociale privée du Havre (76). Saint-Maurice : Santé publique France, 2018. 22 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Le 22 avril 2016, l’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a reçu le signalement d’événements de santé de type céphalées et nausées survenus parmi les membres de l’équipe d’une structure sociale privée du Havre. L’état de santé des personnes symptomatiques n’a pas nécessité de prise en charge médicale particulière. Ces événements de santé survenaient principalement à l’occasion de réunions dans une salle du bâtiment depuis juillet 2015. Les investigations épidémiologiques et de qualité de vie au travail autour de ces événements de santé ont permis de valider une situation de syndrome collectif inexpliqué.

Les investigations environnementales ont permis d’identifier qu’un dysfonctionnement de la ventilation associé à la configuration des locaux pouvaient avoir donné lieu à l’expression de symptômes. Ces symptômes avaient pu être amplifiés par le contexte d’inquiétude et d’incompréhension engendré par l’absence de prise en compte de ce problème environnemental puis sa longue durée de résolution.

Une cellule de coordination a été mise en place par la Cire Normandie, avec la direction et les membres de l’équipe. La première réunion de cette cellule a permis de valider les résultats recueillis, de partager les informations et connaissances de chacun des participants sur les sujets abordés et d’identifier les éléments de gestion appropriés.

En définitive, les éléments présentés dans le format de cette cellule ont permis d’instaurer un dialogue entre les parties prenantes et de rassurer les personnes affectées sur la base d’éléments concrets.

Rapport  [pdf - 550,97 Ko]

Mots-clés :

syndrome collectif inexpliqué, cellule de coordination, investigation épidémiologique, qualité de vie

SUMMARY

Investigation of an unexplained mass psychogenic syndrome at the Emergency Pole of a private social structure in Le Havre (76)

On 22 April 2016, the Normandy Regional Health Agency (ARS) received reports of health events such as headache and nausea among members of a team from a private social structure in Le Havre. The condition of the symptomatic persons did not require any particular medical care. These health events had been occurring mainly during meetings in a room of the building since July 2015.

Epidemiological and quality of life in the workplace investigations around these health events validated a situation of unexplained mass psychogenic syndrome. Environmental investigations concluded that a malfunction of the ventilation system associated with the configuration of the premises could have led to the onset of symptoms. These symptoms could have been amplified by the context of concern and misunderstanding engendered by lack to take them into account, and the long term resolution of the environmental problem.

A coordinating cell was set up by the Interregional Epidemiological Unit (CIRE) with the management and the members of the team. The first meeting of this cell enabled to validate the results collected, to share each participant’s information and knowledge on the topics discussed, and to identify the appropriate management elements.

Finally, the elements presented through this organization allowed to establish a dialogue between the stakeholders and to reassure on the basis of concrete elements.

Keywords :

unexplained collective syndrome, coordination cell, epidemiological investigation, quality of life

Haut de page