Fermer



Publications et outils

Publié le 17/10/2018

Environnement et santé

Martinique / Guadeloupe. Évaluation des expositions à la chlordécone et aux autres pesticides. Surveillance du cancer de la prostate.

Les résultats des études récentes de Santé publique France et de l’Anses.

Auteur(s) : Santé publique France, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN : 979-10-289-0481-4
ISBN NET : 979-10-289-0480-7
Citation suggérée : Martinique / Guadeloupe. Évaluation des expositions à la chlordécone et aux autres pesticides. Surveillance du cancer de la prostate. Les résultats des études récentes de Santé publique France et de l’Anses. Saint-Maurice : Santé publique France ; septembre 2018. 6 p.
Publication non disponible au format papier

Points clés

  • La contamination des aliments par la chlordécone, l’exposition alimentaire et le risque sanitaire qui en découlent sont très variables et dépendent notamment des aliments et du circuit d’approvisionnement dans les zones contaminées.
  • La grande majorité des travailleurs agricoles de la banane aux Antilles a été exposée à la chlordécone à l’époque où ce pesticide était utilisé (77 % en 1989).
  • Dans la population générale de Martinique et de Guadeloupe, l’imprégnation des adultes par la chlordécone est généralisée et contrastée :
    - ce pesticide est détecté chez plus de 90 % des individus ;
    - les niveaux sont contrastés au sein de la population d’étude : 5 % des participants ont une imprégnation au moins dix fois plus élevée que l’imprégnation moyenne ;
    - depuis 2003, on observe une diminution de l’imprégnation par la chlordécone pour la majorité de la population,mais le niveau des sujets les plus exposés ne diminue pas.
  • La population générale et les travailleurs agricoles ont été et sont encore exposés à d’autres pesticides toxiques pour la santé.
  • Le cancer de la prostate est plus fréquent aux Antilles qu’en métropole. Des taux élevés sont également observés dans d’autres îles de la Caraïbe et dans la population américaine et britannique d’origine africaine.
Synthèse  [pdf - 6,97 Mo]

Haut de page