Fermer



Publications et outils

Publié le 09/04/2018

Environnement et santé

Santé et qualité de vie des personnes riveraines du site industriel de Salindres, Gard, France

Rapport d’étude

Auteur(s) : Daniau C, Wagner V, Kermarec F
Editeur(s) : Santé publique France
ISSN : en cours
ISBN NET : 979-10-289-0428-9
Citation suggérée : Daniau C, Wagner V, Kermarec F. Santé et qualité de vie des personnes riveraines du site industriel de Salindres, Gard, France. Rapport d’étude. Saint-Maurice : Santé publique France, 2018. 123 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Le 18 novembre 2010, Santé publique France était saisie par l’Agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon à la suite de nombreuses plaintes environnementales et sanitaires des riverains de la plateforme industrielle de Salindres. Ces plaintes portaient sur des nuisances sensorielles ainsi que sur les risques industriels. Les plaintes évoquaient un excès de glioblastomes et de dysfonctionnements thyroïdiens, et une dégradation de la qualité de vie. Dans ce contexte, une approche comportant trois volets (environnemental, populationnel et socio-historique, et sanitaire) a été mise en place.

L’étude présentée dans ce rapport et correspondant à une partie du volet sanitaire, est une étude épidémiologique sur la santé et la qualité de vie des habitants de Salindres. L’objectif était de décrire l’état de santé perçue et la qualité de vie des habitants de Salindres et de ses environs et d’évaluer les liens éventuels avec l’exposition au site industriel.

L’enquête a été conduite par téléphone auprès de 1 495 habitants de Salindres et de ses environs entre octobre et décembre 2012. Ont été collectées des informations portant sur la qualité de vie, l’anxiété, les troubles du sommeil, ainsi que des symptômes irritatifs pouvant résulter de l’exposition à des substances chimiques rejetées par les activités industrielles.

Cette étude montre que les riverains de la plateforme évaluent plus favorablement leur qualité de vie que le reste de la population française de référence. Parmi eux, ceux qui sont exposés aux nuisances (odeurs et bruits) se déclarent en moins bonne santé que les personnes non exposées. Cela se traduit par de l’anxiété, des troubles du sommeil et une dégradation de la qualité de vie. Aucune relation entre les concentrations atmosphériques en polluant (PM10) et la symptomatologie irritative n’a été mise en évidence.

Ces résultats permettent de proposer les mesures de gestion suivantes : poursuivre les actions de réduction des nuisances industrielles, améliorer le dialogue social concernant les activités industrielles, et recourir aux renforcements des capacités communautaires des habitants. Il s’agit de la première étude réalisée par Santé publique France utilisant des indicateurs de santé basés sur la santé perçue et la qualité de vie, approche permettant d’appréhender les facteurs liés aux caractéristiques cognitives et émotionnelles associées à la perception des nuisances et des risques industriels, en complément des caractéristiques intrinsèques du risque sanitaire lié à la pollution chimique.

Rapport  [pdf - 3,45 Mo]

Mots-clés :

santé perçue, population générale, pollution industrielle, épidémiologie, nuisance, attitudes

SUMMARY

Health and quality of life of people living near the industrial site of Salindres, Gard, France

Study report

On 18 November 2010, Santé publique France, the French public health agency was commissioned by the Regional Health Agency (ARS) from Languedoc-Roussillon following numerous environmental and health complaints of the residents of the Salindres industrial platform. These complaints concerned sensory nuisances as well as industrial risks. The complaints suggested an excess of glioblastoma and thyroid dysfunction, and a deterioration of the quality of life. In this context, a three-pronged approach (environment, population and socio-historical, and health) was implemented.

The study presented in this report corresponds to one part of the health component, and is an epidemiological study on the health and quality of life of the Salindres residents. The objective was to describe the perceived health status and quality of life of the residents of Salindres and its surroundings, and to evaluate the possible links with the exposure to the industrial site.

The survey was conducted by telephone among 1,495 residents of Salindres and its surroundings between October and December 2012. Data on quality of life, anxiety, sleep disorders and irritating symptoms possibly resulting from exposure to chemicals released from industrial activities was collected.

This study shows that the residents of the platform evaluate their quality of life more favorably than the rest of the French reference population. Among them, those who are exposed to nuisances (smells and noises) report being in poorer health than unexposed residents. This results in anxiety, sleep disorders, and a deterioration in the quality of life. No relationship between atmospheric concentrations of pollutant (PM10) and irritative symptoms was found.

These results make it possible to propose the following management measures: pursue actions to reduce industrial nuisances, improve the social dialogue concerning industrial
activities, and reinforce community capacities of residents. This is the first study conducted by Santé publique France using indicators based on perceived health and quality of life. This approach contributed to the understand of factors related to the cognitive and emotional characteristics associated with the perception of nuisances and industrial risks, in addition to the intrinsic characteristics of the health risk related to chemical pollution.

Keywords :

perceived health, general population, industrial pollution, epidemiology, annoyance, attitudes

Haut de page