Fermer



Publications et outils

Publié le 09/05/2019

Environnement et santé

Analyse des attentes et du contexte local autour du bassin industriel de Lacq

Rapport d’analyse qualitative

Auteur(s) : Perrey C, Coquet S, Le Barbier M
Editeur(s) : Santé publique France
ISSN : 2609-2174
ISBN NET : 979-10-289-0547-7
Citation suggérée : Perrey C, Coquet S, Le Barbier M. Analyse des attentes et du contexte local autour du bassin industriel de Lacq. Rapport d’analyse. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019. 34 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

En réponse à une saisine de la Direction générale de la santé concernant l’opportunité d’une surveillance épidémiologique autour du bassin industriel de Lacq, Santé publique France a développé une approche mixte combinant les approches qualitatives et quantitatives. Trois études ont ainsi été engagées : une analyse du contexte local, une étude géographique de mortalité et une étude exploratoire de morbidité.
Ce rapport présente les résultats de la première étude sur l’analyse du contexte local. Son objectif était d’identifier les perceptions, les interrogations et attentes de différents acteurs locaux à l’égard des liens entre santé et environnement autour du site industriel. Pour établir ce rapport, Santé publique France s’est appuyée sur une étude qualitative par entretiens semi directifs (n=39) menée par l’Ifop auprès de différentes catégories de parties prenantes : représentants d’administrations de l’État, élus locaux, acteurs industriels, représentants syndicaux de salariés, professionnels de santé, riverains, associations de défense de l’environnement et de la santé et sur certains résultats du programme Acter (Accompagner les changements vers des territoires résilients) associant le CNRS et l’université de Pau.
L’importance de l’axe emploi/économie émerge chez tous les interviewés en référence à une histoire industrielle très ancrée localement (exploitation du plus gros gisement gazier de France), mais aussi des craintes suite à l’arrêt de cette activité et la reconversion en cours des activités industrielles locales.
L’axe santé/environnement apparaît comme une préoccupation croissante avec des niveaux d’inquiétude variables selon les acteurs interrogés. Il est relayé notamment par les deux principales associations et trouve un écho dans la presse locale. Les résultats des études épidémiologiques sont attendus même si l’absence de conclusion causale est anticipée du fait de limites méthodologiques (multifactorialité, effets cocktails). Une transparence sur les méthodes et les conditions de réalisation des études épidémiologiques est particulièrement attendue compte tenu des soupçons de collusion entre les acteurs publics (Agence) qui les portent, l’État et l’industrie. Une meilleure information des professionnels de santé locaux autour des polluants et de leur impact sur la santé a été également demandée. Enfin une évaluation de la fréquence de certains symptômes ou pathologies ne figurant pas nécessairement dans les bases de données utilisées par les épidémiologistes a été plébiscitée. Une étude de santé déclarée sera envisagée prochainement pour tenter d’y répondre.

Rapport  [pdf - 631,45 Ko]

Mots-clés :

santé environnementale, épidémiologie, contexte local, participation, parties prenantes

SUMMARY

In response to a referral from the Directorate General of Health concerning the opportunity of an epidemiological surveillance around the Lacq industrial basin, the French national health agency, Santé publique France has developed a mixed approach combining qualitative and quantitative approaches. Three studies were initiated: an analysis of the local context, a geographical study of mortality and an exploratory study of morbidity.

This report presents the results of the first study on the analysis of the local context. Its objective was to identify the perceptions, questions and expectations of different local actors regarding the links between health and the environment around the industrial site.
To prepare this report, Santé publique France relied on a qualitative study by semidirective interviews (n=39) conducted by the French Institute of Public Opinion (IFOP) with different categories of stakeholders: representatives of state administrations, local elected officials, industrial actors, trade union representatives of employees, health professionals, local residents, environmental and health associations and some of the results of the Acter program (Supporting change to resilient territories) involving the National Scientific Research Council (CNRS) and the University of Pau.

The importance of the employment / economy axis emerges in all the interviewees with reference to a very local industrial history (exploitation of the largest gas field in France), but also fears following the cessation of this activity and reconversion ongoing local industrial activities.

The health/environment axis appears to be a growing concern with varying levels of concern depending on the actors interviewed. It is relayed by the two main associations and finds an echo in the local press. The results of epidemiological studies are expected even if the absence of causal conclusion is anticipated due to methodological limitations (multifactoriality, cocktail effects). Transparency on the methods and conditions for performing epidemiological studies is particularly expected given the suspicions of collusion between the public actors (Agency) that carry them, the State and the industry.
Better information of local health professionals about pollutants and their impact on health was also requested. Lastly, an evaluation of the frequency of certain symptoms or pathologies not necessarily appearing in the databases used by epidemiologists was highly appreciated. A declared health study will be considered soon to try to give answers.

Keywords :

environmental health, epidemiology, local context, participation, stakeholders

Haut de page