Fermer



Publications et outils

Publié le 26/07/2018

Maladies chroniques et traumatismes

Corpulence des enfants de 7 à 9 ans scolarisés en CE1-CE2 en France en 2016

Auteur(s) : Salanave B, Szego E, Verdot C, Torres M, Deschamps V
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0459-3
Citation suggérée : Salanave B, Szego E, Verdot C, Torres M, Deschamps V. Corpulence des enfants de 7 à 9 ans scolarisés en CE1-CE2 en France en 2016. Saint-Maurice : Santé publique France, 2018. 35 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Après une augmentation des prévalences du surpoids (dont obésité) chez les enfants en France jusqu’en 2000, une stabilisation avait depuis été observée. La troisième édition de l’étude sur la corpulence des élèves de CE1-CE2 permet de suivre l’évolution de ces prévalences sur la période.

Les 3 études, réalisées en 2000, 2007 et 2016, selon un protocole similaire, concernaient des élèves âgés de 7 à 9 ans, de CE1 et CE2, dans des écoles sélectionnées aléatoirement sur l’ensemble du territoire métropolitain. Le poids et la taille des élèves ont été mesurés par le personnel infirmier de l’Éducation nationale. Un auto-questionnaire rempli par les parents permettait de recueillir les caractéristiques des enfants.

En 2016, selon les seuils de l’International Obesity Task Force, 18,7 % des filles et 14,4 % des garçons étaient en situation de surpoids (dont obésité), l’écart entre filles et garçons étant significatif pour la première fois par rapport aux précédents résultats de 2000 et 2007. La prévalence de l’obésité était également significativement plus élevée chez les filles (5,2 %) que chez les garçons (3,2 %). La stabilisation du surpoids (dont obésité) s’est confirmée chez les filles (21 % en 2007), alors qu’une baisse significative était observée chez les garçons (18 % en 2007). Chez les filles, la prévalence de la minceur globale a significativement augmenté, passant de 9,5 % en 2007 à 13,7 % en 2016.

Ces tendances nécessiteront d’être confirmées par d’autres études, et analysées plus en détails afin d’appréhender les raisons de ces évolutions différenciées entre sexe.

Rapport  [pdf - 429,99 Ko]

Mots-clés :

surpoids, obésité, prévalence, enfants, école élémentaire, France

SUMMARY

Body weight status of pupils aged 7 to 9 in France in 2016

After an increase in the prevalence of overweight (including obesity) among children in France until 2000, a stabilization had since been observed. The third edition of the survey on body weight status of pupils in CE1-CE2 makes it possible to follow the evolution of this prevalence over the period.

The 3 studies conducted in 2000, 2007 and 2016, according to a similar protocol, concerned pupils aged 7 to 9, in primary schools randomly selected throughout the metropolitan area. Weight and height of the children were measured by the nursing staff of the ministry of Education. A self-questionnaire completed by the parents collected the characteristics of the children.

In 2016, according to the thresholds of the International Obesity Task Force, 18.7% of girls and 14.4% of boys were overweight (including obesity), the gap between girls and boys being significant for the first time compared to previous results in 2000 and 2007. The prevalence of obesity was also significantly higher among girls (5.5%) than among boys (3.2%). While the stabilization of overweight (including obesity) was confirmed among girls (21% in 2007), a significant decrease was observed among boys (18% in 2007). Among girls, the prevalence of overall thinness significantly increased from 9.5% in 2007 to 13.7% in 2016.

These trends will need to be confirmed by other studies, and analyzed in more detail to understand the reasons for these differentiated evolutions between gender.

Keywords :

overweight, obesity, prevalence, children, primary school, France

Haut de page