Fermer



Publications et outils

Publié le 10/04/2018

Maladies chroniques et traumatismes

Mortalité liée aux syndromes parkinsoniens en France

Étude à partir des certificats de décès, 2000-2010

Auteur(s) : Carcaillon-Bentata L, Quintin C, Ha C, Moisan F, Elbaz A
Editeur(s) : Santé publique France
ISSN : En cours
ISBN NET : 979-10-289-0442-5
Citation suggérée : Carcaillon-Bentata L, Quintin C, Ha C, Moisan F, Elbaz A. Mortalité liée aux syndromes parkinsoniens en France. Étude à partir des certificats de décès, 2000-2010. Saint-Maurice : Santé publique France, 2018. 23 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Introduction - Il existe encore peu d’informations en France permettant d’apprécier le poids des syndromes parkinsoniens (SP), dont la maladie de Parkinson représente la cause la plus fréquente, en termes de fréquence, de recours aux soins ou de mortalité. L’objectif de cette étude était de décrire la mortalité associée aux SP en France.

Méthodes – Les analyses présentées dans ce rapport concernent les décès survenus en France en 2010, extraits de la base nationale du CépiDc-Inserm. Les décès dont le certificat contenait, en cause initiale ou associée, un code de SP selon la Classification internationale des maladies (CIM-10) (G20 à G23, sauf G21.0 seul, ou F023) ont été sélectionnés. L’évolution des taux de mortalité a été étudiée sur la période 2000-2010. Les autres causes de décès mentionnées sur ces certificats de décès ont été étudiées. Enfin, les causes initiales de décès des individus dont le certificat de décès mentionnait un SP en cause associée ont été comparées à celles observées chez les personnes décédées sans mention de SP.

Résultats - Parmi les 514 084 décès rapportés en 2010 chez les sujets âgés de 50 ans et plus, 1,9% mentionnaient un SP. Comparées aux personnes décédées sans mention de SP, les personnes décédées avec une SP étaient en moyenne plus âgées au moment du décès (82,7 vs 79,5 ans). Après prise en compte de l’âge, les personnes décédées avec SP étaient significativement plus souvent des hommes (56,6% vs 49,8%), plus souvent mariées (48,3% vs 40,6%) et elles décédaient deux fois plus souvent en maison de retraite (23,2% vs 12,0%). Le taux de mortalité, standardisé sur l’âge, était en 2010 de 41,1/100 000 personnes-années (65,3 chez les hommes et 27,7 chez les femmes). Entre 2000 et 2010, on observe une stabilité des taux standardisés de mortalité.
Comparée aux personnes décédées sans mention de SP, la distribution des causes initiales de décès dans les cas où la SP n’est mentionnée qu’en cause associée, montre, après ajustement sur l’âge et le sexe, que les malades parkinsoniens sont décédés plus souvent avec une démence (ORa=1,62, IC95% [1,46-1,80]), d’une autre maladie du système nerveux (ORa=2,18 [1,81-2,61]), de pneumopathie d’inhalation d’aliments (ORa=2,34 [1,94-2,82]), de maladie veineuse thromboembolique (ORa=1,45 [1,12-1,87]), de maladie cérébrovasculaire (ORa=1,44 [1,30-1,60]) ou de chute (ORa=2,21 [1,83-2,69]). À l’inverse, le risque de décéder d’une tumeur invasive est chez eux diminué (ORa=0,44 [0,40-0,48]).

Conclusion - Ce travail a permis de dénombrer et de caractériser les personnes décédées avec un SP en France en 2010 et de documenter les causes de leur décès. Néanmoins, en raison de la sous-déclaration des SP dans les certificats de décès, qui a elle-même pu évoluer avec le temps, la prudence est de mise dans l’interprétation de ces résultats.

Rapport  [pdf - 262,85 Ko]

Mots-clés :

maladie de Parkinson, syndromes parkinsoniens, mortalité, certificats de décès, France, causes de décès

SUMMARY

Mortality related to parkinsonian syndromes in France

Study based on death certificates, 2000-2010

Introduction – Few data are available in France to evaluate the burden of Parkinson’s disease and other causes of parkinsonism, in terms of frequency, access to healthcare, and mortality. The aim of this study was to describe the mortality of patients with parkinsonism (including PD, its main cause) in France.

Methods - Our analyses are based on deaths that occurred in France in 2010 and were extracted from the national mortality database maintained by CépiDc-Inserm. Death certificates with an International Classification of Diseases (ICD-10) code of parkinsonism (G20 to G23, except G21.0 alone, or F023) as an underlying or associated cause were selected. Time trends in mortality rates were studied over the 2000-2010 period. Other causes reported on the death certificates mentioning parkinsonism were also studied. Finally, underlying causes in subjects with a death certificate mentioning parkinsonism as an associated cause were compared to those of other individuals whose death certificate did not mention parkinsonism.

Results - Of 514,084 deaths reported in 210 in persons aged 50 years and older, 1.9% reported parkinsonism. Compared with those who died without parkinsonism, those with parkinsonism were on average older at the time of death (82.7 vs 79.5 years). After taking age into account, those who died with parkinsonism were significantly more likely to be men (56.6% vs. 49.8%), to be married (48.3% vs. 40.6%), and to die in retirement homes (23.2% vs. 12.0%). The age-standardized mortality rate in 2010 was 41.1 / 100,000 person-years (65.3 in men and 27.7 in women). This rate was stable between years 2000 and 2010.
Compared with persons who died without parkinsonism, the distribution of the underlying causes of death when parkinsonism was mentioned as an associated cause, showed, after adjustment for age and sex, that patients with parkinsonism died more often with dementia (ORa=1.62, 95% CI [1.46-1.80]), another disease of the nervous system (ORa=2.18 [1.81-2.61]), aspiration pneumonia (ORa=2.34 [1.94-2.82]), venous thromboembolism (ORa=1.45 [1.12-1.87]), cerebrovascular disease (ORa=1.44 [1.30-1.60]), and falls (ORa=2.21 [1.83-2.69]). Conversely, their risk of dying with an invasive tumor was decreased (ORa=0.44 [0.40-0.48]).

Conclusion - This work allowed to estimate the number of patients who died with parkinsonism in France in 2010, to characterize them, and to describe their causes of death. However, due to the under-reporting of parkinsonism in death certificates, which may change over time, these results need to be interpreted with caution.

Keywords :

Parkinson's disease, parkinsonism, mortality, death certificates, causes of death, France

Haut de page