Fermer



Publications et outils

Publié le 30/03/2016

Maladies infectieuses

Étude descriptive des cas de leptospirose diagnostiqués en Normandie sur la période 2010-2014

Auteur(s) : Watrin M
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6956
ISBN NET : 979-10-289-0201-8
Citation suggérée : Watrin M. Étude descriptive des cas de leptospirose diagnostiqués en Normandie sur la période 2010-2014. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2016. 28 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

En Basse-Normandie, le taux d’incidence de la leptospirose a été supérieur par six fois au taux d’incidence métropolitain sur la période 2006-2012. En 2012, la Basse-Normandie occupait le 4e rang des régions de métropole les plus touchées par la leptospirose en termes de taux d’incidence. Dans ce contexte, la Cellule de l'Institut de veille sanitaire (InVS) en région (Cire) Normandie a réalisé une étude descriptive rétrospective afin de caractériser les cas de leptospirose diagnostiqués en Basse-Normandie et en Haute-Normandie sur la période 2010-2014 et d’évaluer la pertinence de la mise en place d’une surveillance et de mesures de prévention spécifiques.
Les observations faites dans le cadre de cette étude quant aux caractéristiques des cas et aux expositions à risque étaient majoritairement conformes à celles décrites dans la littérature et observées à l’échelle de la métropole.
Considérant les résultats de cette étude et de celle réalisée par la Cire Aquitaine sur la période 2004-2006, la Cire Normandie n’a pas recommandé la mise en place d’un dispositif de surveillance.
S’agissant de mesures de prévention, la Cire Normandie a proposé (i) une sensibilisation des personnes susceptibles de pratiquer une activité récréative et/ou professionnelle à risque de leptospirose et (ii) une sensibilisation des professionnels de santé au contexte de la leptospirose en Normandie afin de faciliter le diagnostic de cette pathologie et de favoriser la prise en charge rapide et adaptée des cas.

Rapport  [pdf - 1 014,32 Ko]

Mots-clés :

leptospirose, expositions à risque, surveillance, prévention

SUMMARY

Descriptive study of cases of leptospirosis diagnosed in Normandy, period 2010-2014

Over the period 2006-2012, the incidence rate of leptospirosis cases in Lower Normandy was six times higher than the one observed in metropolitan France. In 2012, Lower Normandy was ranked as the fourth region the most affected by leptospirosis in terms of incidence rates. In this context, Regional Office (Cire) of the French Institute for Public Health Surveillance (InVS) Normandy conducted a retrospective descriptive study to characterize leptospirosis cases diagnosed in Lower Normandy and Upper Normandy between 2010 and 2014 and assess the relevance of setting up specific surveillance and prevention measures.
The observations made in this study on the characteristics of cases and risk exposures were mostly consistent with those described in the literature and observed throughout metropolitan France.
Following the results of this study and the one carried out by the Cire Aquitaine for the period 2004-2006, the Cire Normandy did not recommend the implementation of a surveillance system.
As regards prevention measures, the Normandy Epidemiological Unit proposed (i) sensitization of people likely to practice a recreational activity and / or professional with a risk of leptospirosis; and (ii) sensitization of health professionals in the context of leptospirosis in Normandy to facilitate the diagnosis of this disease and promote timely and appropriate case management.

Haut de page