Fermer



Publications et outils

Publié le 28/07/2017

Maladies infectieuses

Analyse de l’exhaustivité et de la qualité de la surveillance des grippes sévères, 2009-2013

Auteur(s) : Loury P, Jones G, Chappert JL, Pivette M, Hubert B et le groupe Ecsir.
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0356-5
Citation suggérée : Loury P, Jones G, Chappert JL, Pivette M, Hubert B et le groupe Ecsir. Analyse de l'exhaustivité et de la qualité de la surveillance des grippes sévères, 2009-2013. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 59 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Une surveillance des grippes sévères hospitalisées en réanimation a été mise en place en 2009. Elle est animée chaque saison grippale au niveau régional par les Cire en lien avec les services de réanimation. Après plusieurs saisons, une hétérogénéité des taux de cas signalés a été observée selon le virus prédominant et la région. La présente étude avait pour objectif d’étudier l’exhaustivité de la surveillance, globalement et au niveau régional, et les facteurs pouvant contribuer aux variations.
Le principe a été de comparer les cas signalés dans le cadre de la surveillance à une source d’information indépendante : les séjours hospitaliers enregistrés dans le PMSI. Les cas sélectionnés étaient les patients admis en réanimation avec un code diagnostic de grippe. Le croisement des cas identifiés dans les deux sources a permis d’estimer le nombre total de cas par une méthode de capture-recapture. Une description des différentes modalités régionales de surveillance a été réalisée par une enquête auprès des Cire.
Pour les 17 anciennes régions métropolitaines ayant participé (sur 22), le nombre total de cas a été estimé à 4 435 [4 352-4 519] sur les saisons 2009-2010 à 2012-2013. L’exhaustivité de la surveillance était estimée globalement à 47% [47-48%], avec des variations régionales allant de 28% à 74%. L’envoi d’un bilan hebdomadaire aux cliniciens effectué par certaines Cire était associé à une meilleure exhaustivité (63% vs. 46%, p=0,02). L’exhaustivité du codage grippe dans le PMSI était estimée à 73% [72-74%]. L’incidence globale estimée variait selon la saison de 14 à 30 cas/million d’habitants. Sur chacune des saisons étudiées, un gradient géographique était observé avec des incidences plus élevées dans l’est de la France.
L’étude a permis de formuler des pistes d’amélioration dont l’utilisation en routine des données du PMSI, consolidées en fin saison, pour compléter les données de surveillance. Un allègement de l’animation du réseau actuel est à l’étude avec une orientation vers un système sentinelle et une optimisation des modalités de surveillance en région.

Rapport  [pdf - 1,10 Mo]

Mots-clés :

grippe, réanimation, surveillance, capture-recapture, PMSI, exhaustivité, France, région

SUMMARY

Analysis of the exhaustiveness and quality of severe influenza surveillance, 2009-2013

Surveillance of severe influenza cases hospitalised in intensive care exists in France since 2009, with regional animation by the Cire in collaboration with intensive care clinicians. After several influenza seasons, a disparity in rates of reported cases was observed depending on the predominant virus and the region. The present study aimed to evaluate the exhaustiveness of the surveillance system, globally and at regional level, and to study the factors contributing to variations.
Surveillance data was compared to an independent source of information: hospital stays recorded in the PMSI. The selected cases were patients admitted in the critical care units with a diagnostic code for influenza. The total number of cases was estimated by the capture-recapture method, based on the number of matched cases identified in the two data sources. Regional surveillance methods were described using a survey completed by each Cire.
For the 17 participating regions in metropolitan France (out of 22), the total number of cases was estimated at 4,435 [4,352-4,519] for the 2009-2010 to 2012-2013 seasons. Overall surveillance system exhaustiveness was estimated at 47% [47-48%] and varied between regions from 28% to 74%. Sending weekly reports to clinicians, done by some Cire, was significantly associated to better exhaustiveness (63% vs. 46%, p=0.02). Exhaustiveness of diagnostic coding for influenza in the PMSI was estimated at 73% [72-74%]. Global incidence rate estimates varied by season from 14 to 30 cases/million inhabitants. Each season, a geographic gradient was observed with higher incidence rates in Eastern France.
This study identified several areas for improvement in the surveillance system, including routine use of consolidated PMSI data at the end of the season to interpret disparities in observed incidence rates. A reduction in the workload for animating the surveillance network is under review with an orientation towards a sentinel system and an optimisation of regional surveillance methods.

Keywords :

influenza, intensive care, surveillance, capture-recapture, PMSI, exhaustiveness, France, Region

Haut de page