Fermer



Publications et outils

Publié le 14/12/2017

Maladies infectieuses

Étude sur les maladies transmises par les tiques, Franche-Comté, 2010-2012

Borréliose de Lyme, encéphalite à tique, anaplasmose granulocytaire, TIBOLA, LAR, tularémie, fièvre Q

Auteur(s) : Serre A, Tessier S, Stoll J.
Editeur(s) : Santé publique France
ISBN NET : 979-10-289-0388-6
Citation suggérée : Serre A, Tessier S, Stoll J. Étude sur les maladies transmises par les tiques, Franche-Comté, 2010-2012. Borréliose de Lyme, encéphalite à tique, anaplasmose granulocytaire, TIBOLA, LAR, tularémie, fièvre Q. Saint-Maurice : Santé publique France, 2017. 52 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Cette première étude en Franche-Comté a pour objectif principal d’estimer l’incidence de sept maladies transmises par les tiques (borréliose de Lyme, encéphalite à tique, anaplasmose granulocytaire, TIBOLA, LAR, tularémie, fièvre Q).
Entre le 1er avril 2010 et le 31 mars 2012, un réseau de médecins (généralistes et spécialistes) a déclaré à la Cellule d'intervention en région (Cire) tous les nouveaux cas diagnostiqués de ces maladies. La validation et la classification des cas de borréliose de Lyme (cas certains, possibles et non retenus) ont été réalisées par un comité d’experts à l’aide des définitions de cas issues d’un consensus européen (European Concerted Action on Lyme Borreliosis - EUCALB).
Des sessions de formations ont été organisées pendant l’étude. Le taux de participation global des médecins était de 12 % et s’est maintenu au cours des vingt-quatre mois. Parmi les 604 signalements, 432 (71 %) répondaient à la définition épidémiologique d’un cas certain ou possible de borréliose de Lyme. La majorité des cas certains ou possibles étaient des érythèmes migrants isolés. Aucun signalement d’autre maladie transmise par les tiques n’a été retenu par le comité d’experts.
Le nombre de nouveaux cas de borréliose de Lyme a été estimé à environ 2 000 cas sur les deux années de l’étude portant le taux d’incidence annuel moyen à 85 cas pour 100 000 habitants IC 95 % [77-92]. Le taux d’incidence estimé la première année (du 01/04/2010 au 31/03/2011) était légèrement plus faible que la deuxième année (74 IC 95 % [65-84] vs 95 pour 100 000 habitants IC 95 % [83-108]). Les taux d’incidence présentent des disparités départementales et infrarégionales.

Rapport  [pdf - 2,02 Mo]

Mots-clés :

tiques, borréliose de lyme, réseau de surveillance, incidence, Franche-Comté

SUMMARY

Study on tickborne diseases, Franche-Comté, 2010-2012

Lyme borreliosis, tickborne encephalitis, granulocytic anaplasmosis, TIBOLA, LAR, tularemia, Q fever

The primary objective of this first study conducted in Franche-Comté is to estimate the incidence of seven tickborne diseases (Lyme borreliosis, tickborne encephalitis, granulocytic anaplasmosis, TIBOLA, LAR, tularemia, Q fever).
Between 1 April 2010 and 31 March 2012, a network of physicians (general practitioners and specialists) reported to the Regional Epidemiological Unit (CIRE) all new cases diagnosed with these diseases. The validation and classification of Lyme Borreliosis cases (certain, possible and unconfirmed cases) were performed by an Expert Committee using the European Concerted Action on Lyme Borreliosis (EUCALB) case definitions.
Training sessions were organized during the study. The overall participation rate of physicians was 12% and remained stable during the 24 months. Out of the 604 reports, 432 (71%) met the epidemiological definition of a suspected or probable case of Lyme borreliosis. The majority of suspected or probable cases were isolated migrant erythemas. No reports of other tickborne diseases was retained by the Expert Committee.
The number of new cases of Lyme borreliosis was estimated at about 2,000 cases during the 24 months with an average annual incidence rate of 85 cases per 100,000 inhabitants, 95% CI [77-92]. The incidence rate estimated during the first year (from 04/01/2010 to 03/31/2011) was slightly lower than for the second year (74 CI 95% [65-84] vs 95 per 100 000 inhabitants, 95% CI [83-108]). Incidence rates present departmental and sub-regional disparities.

Keywords :

ticks, lyme borreliosis, surveillance network, incidence, Franche-Comté

Haut de page