Fermer



Publications et outils

Publié le 08/02/2017

Maladies infectieuses

Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français

Réseau AES-Raisin, France – Résultats 2015

Auteur(s) : Raisin
Editeur(s) : Santé publique France
ISSN : 1956-6956
ISBN NET : 979-10-289-0310-7
Citation suggérée : Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français. Réseau AES-Raisin, France – Résultats 2015. Saint-Maurice : Santé publique France ; 2017. 61 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Contexte : l’accident avec exposition au sang (AES) est un risque professionnel majeur pour les professionnels de santé (PS).
Objectif : surveiller les AES dans les établissements de santé (ES) français.
Méthodes : la participation des ES est volontaire. Les AES sont documentés à l'aide d'un questionnaire standardisé.
Résultats : en 2015, 14 624 AES ont été documentés dans 825 ES. L’incidence globale des AES était de 5,7 pour 100 lits. Celle-ci a diminué de 23,0 % globalement et de 23,8 % dans la cohorte stable 2008-2015 (n=231 ES). Les AES percutanés (n=11 476) étaient la cause la plus fréquente d'AES rapporté, principalement associés à des piqûres (n=9 703), la moitié d'entre elles étant liées à la manipulation d'aiguilles (48,4 %). Au sein de la cohorte stable, le juste usage des gants a progressé de 68,5 % en 2008 à 76,9 % en 2015. En revanche, la mise à disposition des collecteurs à objets piquants coupants tranchants est restée stable : 70,4 % en 2008 à 72,0 % en 2015. En 2015, 31,9 % des AES étaient évitables par le respect des précautions standard. Au sein de la cohorte stable 2008-2015, une diminution significative de la proportion des AES évitables est observée (de 39,9 % en 2008 à 31,9 % en 2015).
Conclusions : le rapport 2015 clôture l'analyse au niveau national des données recueillies dans le cadre de ce réseau depuis 2002. Les résultats montrent une diminution constante des AES et suggèrent que la sécurité d’exercice des PS a nettement progressé ces dernières années. Au-delà de ces résultats très positifs, cette surveillance a permis une meilleure connaissance des AES, étape essentielle pour guider les stratégies de prévention. Ainsi, même si cette surveillance n'est plus prioritaire au niveau national, elle le demeure au sein des ES où tous les efforts de prévention doivent être poursuivis.

Rapport  [pdf - 1,57 Mo]

Mots-clés :

prévention, accidents d’exposition au sang, AES, surveillance

SUMMARY

Surveillance of occupational blood and body fluids exposures in French healthcare facilities in 2015

AES-Raisin network, France – Results 2015

Background: blood and body fluids exposure (BBFE) is a major occupational hazard for healthcare workers (HCW).
Objective: to monitor and challenge BBFE in French healthcare facilities (HCF).
Methods: participation of HCF is voluntary. BBFE were documented using a standardised form.
Results: in 2015, 14,624 BBFE were documented in 825 participating HCF. BBFE overall incidence was 5.7 per 100 beds. Overall and within the cohort of 231 HCF that have participated each year from 2008 to 2015, BBFE incidence rates per 100 beds have decreased significantly by -23.0 % and -23.8 %, respectively.
Percutaneous injury have been the most frequent cause of BBFE, still accounted for 11,476 (78.8 %) of all BBFE, mainly needlesticks injuries (9,703), half of these being associated with handling needles (48.4 %). Compliance to glove use increased from 68.5 % in 2008 to 76.9 % in 2015. By contrast, sharps disposal containers accessibility remained steady: 70.4 % in 2008 to 72.0 % in 2015. In 2015, BBFE remained avoidable in 31.9 % of cases. A significant decrease in the proportion of avoidable percutaneous injuries (39.9 % in 2008 to 31.9 % in 2015) has also been shown among the cohort stable.
Conclusions: this 2015 report is the last released at national level. Beyond these positive results that have shown a steady BBFE decrease, these results led us to think that HCWs safety has been sharply increased in recent years. Moreover, by participating, HCW have better knowledge of BBFE and can enhance prevention in order to improve of global BBFE prevention. However, efforts undertaken to improve safety need to be sustained at HCF level even if the national surveillance is over.

Keywords :

prevention, blood and body exposure, BBFE, surveillance

Haut de page