Fermer



Publications et outils

Publié le 17/11/2011

Travail et santé

Recueil d'informations professionnelles auprès de patients atteints de cancer 

Résultats de deux études pilotes menées avec les registres dans les départements de l'Hérault et de Vendée 

Auteur(s) : Lauzeille D
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-5488
ISBN : 978-2-11-099502-5
ISBN NET : 978-2-11-128715-0
Citation suggérée : Lauzeille D. Recueil d’informations professionnelles auprès de patients atteints de cancer. Résultats de deux études pilotes menées avec les registres dans les départements de l’Hérault et de Vendée. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire; 2011. 26 p.
Publication disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Dans le cadre de la surveillance des cancers d'origine professionnelle, il serait utile de disposer de taux d’incidence de cancers selon les métiers, indicateur inexistant actuellement en France. Pour cela il est nécessaire de connaître les caractéristiques professionnelles de chacun des cas de cancers incidents. Le recensement des cas est déjà réalisé par les registres des cancers dans certains départements, mais ne comporte pas d’information professionnelle. L’objectif de ces deux études était de tester différents circuits de recueil d’informations simples (dernier emploi exercé et emploi le plus long) auprès des patients en amont de l’enregistrement par les registres. Les études ont porté sur les cancers urologiques dans l’Hérault et sur les cancers broncho-pulmonaires en Vendée. Le taux de réponse globale (questionnaires validés/ensemble des cas des registres) était respectivement dans ces deux départements de 14 % et 16 %. En revanche, dans les deux départements, 90 % des informations disponibles sur la profession et 70 % sur les secteurs d’activité ont pu être codées pour le dernier emploi. Cependant le faible taux de réponse globale n’est pas en faveur d’une extension de ces procédures à l'ensemble des registres. Un des enjeux pour la surveillance des cancers d’origine professionnelle sera d’avoir recours aux données de carrière professionnelle, détenues par les caisses de retraite, et de les coupler aux données individuelles de santé.

Rapport  [pdf - 754,64 Ko]

Mots-clés :

cancer, questionnaire, activité professionnelle, registre maladie

SUMMARY

Collection of occupational data by interviews of cancer patients
Results from two pilot studies conducted with the registries of Hérault and Vendée districts

Incidence rates by occupation are useful indicators in occupational cancer surveillance; unfortunately these indicators are currently not available in France. Calculation of these rates demands that occupational data be collected for each incident cancer case. Cancer registries record cases, but do not collect occupational data. The aim of the two pilot studies was to test different methods of collecting very simple information on patient’s working activity (the last and the longest occupations) before they are recorded by the registries. The pilot studies focused on urological cancers in Hérault and on lung cancers in Vendée. The overall participation rate (confirmed cases among respondents / total number of registries’ cases) was 14% in Hérault and 16% in Vendée. Among the respondents, the occupations could be coded according to the French classification in 90% and the economic activities, in 70%. The low overall participation rate observed does not allow the extension of this procedure to all existing registries. One of the challenges for monitoring occupational cancer is the possibility to link individuals’ career data available in pension funds with corresponding individuals’ health data.

Haut de page