Fermer



Impact sanitaire de l'exposition à l'amiante

Publié le 21/02/2013 - Dernière mise à jour le 10/12/2013

L'amiante a été très largement utilisé au 20e siècle pour ses performances et ses propriétés isolantes jusqu'à son interdiction le 1er janvier 1997. Nombre de mesures ont été prises depuis pour protéger les travailleurs et le public des risques sanitaires induits par l'amiante déjà en place, principalement dans les bâtiments. Encore aujourd'hui, l'exposition à l'amiante reste la plus importante cause des cancers professionnels et constitue le facteur de risque principal du mésothéliome. En France, alors qu’une exposition professionnelle à l’amiante est retrouvée dans une majorité des cas de mésothéliomes chez les hommes, une telle exposition professionnelle est retrouvée dans moins de la moitié des cas chez les femmes.
D’où la nécessité de mieux identifier les situations professionnelles exposantes à l’amiante chez les femmes et de mieux cerner les expositions environnementales qui pourraient être à l’origine d’une proportion conséquente de cas.

L’InVS a mis en place depuis 1998 plusieurs systèmes de surveillance dont l’objectif est de décrire les modalités d’exposition professionnelle, et depuis plus récemment les modalités d’exposition extraprofessionnelle :

  • le Programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM) mis en place dès 1998 ;
  • la déclaration obligatoire (DO) mésothéliome mise en œuvre en 2012 et contribuant à décrire les modalités d’expositions extraprofessionnelles ;
  • les programmes de suivi post-professionnel (ESPrI) et le suivi des dispositifs de réparation (Fiva).

Par ailleurs, des outils tels que la base de données Ev@lutil et les matrices emploi-expositions contribuent à l'évaluation des expositions professionnelles aux fibres d'amiante. De plus, l'InVS a réalisé des études d’évaluation de risque portant sur des situations particulières d’exposition extra-professionnelle à l’amiante : exposition environnementale des populations riveraines d’affleurements naturels, ou d’anciens sites industriels d’exploitation ou de transformation de l’amiante.

L'ensemble de ces dispositifs de surveillance, outils et études, ainsi que les données disponibles sont présentés dans ce dossier et sont régulièrement mis à jour.

Sommaire du dossier

Haut de page