Fermer



Broncho-pneumopathie chronique obstructive et insuffisance respiratoire chronique

Publié le 16/06/2006 - Dernière mise à jour le 14/01/2014

Qu’est-ce que la broncho-pneumopathie chronique obstructive ?

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire chronique. La BPCO est attribuable au tabagisme dans plus de 80 % des cas. Parmi les autres facteurs de risque, on note les expositions professionnelles, la pollution atmosphérique, l’exposition passive à la fumée de cigarette et des facteurs génétiques. L’exposition à la fumée du tabac (tabagisme actif ou passif) est toujours un facteur aggravant.

La maladie évolue de façon insidieuse et ses signes cliniques sont souvent négligés. Les symptômes les plus précoces sont la toux et l’expectoration (bronchite chronique). La dyspnée (essoufflement) s’installe progressivement. Cette évolution est émaillée d’exacerbations : ce sont des épisodes d’aggravation de la toux, de l’expectoration et de l’essoufflement qui peuvent nécessiter une hospitalisation.

Le diagnostic de la BPCO repose sur l’exploration fonctionnelle respiratoire qui permet de confirmer le diagnostic, de préciser la sévérité et de suivre l’évolution de la maladie.

Grandes lignes de la prise en charge thérapeutique :

  • Hygiène de vie : arrêter de fumer le plus tôt possible, permet soit d’éviter la maladie, soit de ralentir son évolution, et il est important de garder une activité physique régulière (adaptée à son âge et à ses capacités physiques) ;
  • Education thérapeutique : l’acquisition par le patient et sa famille de connaissances sur la maladie permet de mieux gérer la pathologie et ses complications ;
  • Vaccinations : la vaccination antigrippale annuelle est recommandée. La vaccination anti-pneumocoque, à renouveler tous les 5 ans, peut être également proposée ;
  • Traitement médicamenteux : les médicaments ne guérissent pas la maladie, mais permettent de diminuer les symptômes et d’améliorer ainsi la qualité de vie. Une oxygénothérapie peut être indiquée à un stade évolué ;
  • Réhabilitation à l’effort : la réhabilitation à l’effort est un élément important de la prise en charge, elle permet d’améliorer la qualité de vie.

Un guide patient "Vivre avec une broncho-pneumopathie chronique obstructive" est disponible sur le site de la Haute autorité de santé (www.has-sante.fr).

Dossier Broncho-pneumopathie chronique obstructive et insuffisance respiratoire chronique

Haut de page