Fermer



Syndrome d'apnées du sommeil

Publié le 03/03/2014

  • Illustration de l'apnée du sommeil

Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est caractérisé par un collapsus répété des voies respiratoires hautes au cours du sommeil, responsable d’interruptions ou de diminution du flux respiratoire. L’hypoxie intermittente et la fragmentation du sommeil engendrées par le SAHOS sont associées à un risque accru d’accidents liés à la somnolence diurne. Le SAHOS a d’importantes conséquences sur la santé : il est un facteur de risque de maladies cardio-vasculaires (hypertension artérielle en particulier), du syndrome métabolique et du diabète.

Un module sur le sommeil (incluant des questions sur le SAHOS) a été introduit dans l’enquête santé et protection sociale (ESPS) en 2008 et dans l’étude Entred 2007 (Échantillon national témoin représentatif des personnes diabétiques).

Les objectifs étaient d’estimer la prévalence des symptômes évocateurs de SAHOS et l’importance du sous-diagnostic en population générale, d’une part, et chez les diabétiques de type 2, d’autre part.

  • En population générale (ESPS 2008), 4,9 % des personnes ont déclaré avoir des symptômes évocateurs et 2,4 % un SAHOS diagnostiqué. Parmi les personnes ayant des symptômes évocateurs, 15 % avaient déjà bénéficié d’un enregistrement du sommeil.
  • Chez les diabétiques de type 2, la prévalence des symptômes évocateurs de SAHOS était de 16 % et 28 % des personnes symptomatiques avaient déjà eu un enregistrement du sommeil.

Les données de remboursement de l’assurance maladie montrent, qu’en 2011, 0,9 % des adultes bénéficiaires du régime général de l’assurance maladie étaient traités par pression positive continue (PPC). Le taux annuel standardisé traitement par PPC a augmenté de 15 % par an en moyenne entre 2006 et 2011.

Ces données montrent que les symptômes évocateurs de SAHOS sont fréquents et demeurent insuffisamment investigués en France. Le nombre de personnes traitées par PPC est en augmentation, mais la prévalence du SAHOS traité reste inférieure à la prévalence attendue selon les données de la littérature (de l’ordre de 5 % chez l’adulte).

Les principaux résultats ont été publiés dans un numéro thématique du bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Publications

Lecomte P, Crinière L, Fagot-Campagna A, Druet C, Fuhrman C. Obstructive sleep apnea syndrome in patients with type 2 diabetes (ENTRED 2007). Diabetes Metab 2013;39:139-47.

Fuhrman C, Nguyen XL, Fleury B, Boussac-Zarebska M, Druet C, Delmas MC. Le syndrome d'apnées du sommeil en France : un syndrome fréquent et sous-diagnostiqué. BEH 2012;44-45:510-4.

Fuhrman C, Fleury B, Nguyen XL, Delmas MC. Symptoms of sleep apnea syndrome: high prevalence and underdiagnosis in the French population. Sleep Medicine, 2012;13:852-8.

Haut de page