Fermer



Traumatismes

Publié le 07/06/2010 - Dernière mise à jour le 10/01/2017

  • Image description dossier traumatisme

Etablissement public placé sous la tutelle du ministère chargé de la Santé, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a pour mission d’assurer la surveillance épidémiologique de l’état de santé de la population et son évolution. Cette surveillance épidémiologique s’exerce dans le domaine des traumatismes par la mise en place et l’exploitation d’enquêtes épidémiologiques, dont les résultats sont utilisés par d’autres organismes en charge de la prévention, de la réglementation, de l’information sur les traumatismes. Voir le portail http://www.stopauxaccidentsquotidiens.fr/ pour la lutte contre les accidents.

"Les traumatismes (en anglais : injury) sont causés par une exposition aiguë à des agents physiques tels que énergie mécanique, chaleur, électricité, agents chimiques, radiations ionisantes, qui interagissent avec le corps dans des quantités ou des taux excédant le seuil de tolérance humaine. Dans certains cas (par exemple la noyade ou le gel), les traumatismes proviennent du manque soudain d’un élément essentiel tel que l’oxygène ou la chaleur" (Baker SP et al. The injury factbook, 2nd ed. New York, Oxford University Press, 1992). Le laps de temps qui s’écoule entre l'exposition à l'énergie et l'apparition du traumatisme est bref. En pratique on distingue souvent deux catégories de traumatismes selon l’intentionnalité :

  • les traumatismes intentionnels regroupent les suicides et tentatives de suicides, les agressions et violences, les faits de guerre ;
  • les traumatismes non intentionnels regroupent les accidents de la circulation, du travail, et de la vie courante.
Crédit photo : Organisation mondiale de la santé.

Sommaire du dossier

Haut de page