Fermer



Santé des agents de l’administration pénitentiaire

Publié le 01/07/2015 - Dernière mise à jour le 01/07/2015

  • Prison, 1945 @ collection Zoummeroff - Criminocorpus.org

Les agents de l’administration pénitentiaire travaillent dans un environnement particulier. Ils sont pour nombre d’entre eux exposés à des nuisances professionnelles spécifiques (stress, insécurité, etc.) qui peuvent avoir un impact sur leur santé. Quelques travaux ont mis en évidence une fréquence élevée de plusieurs pathologies au sein de cette population (symptômes dépressifs, anxiété, hypertension). Personnels de surveillance, agents d’insertion et de probation, administratifs, agents des services techniques ou personnels de direction, ils sont plus de 35 000 en France à avoir exercé entre 1990 et 2008 leurs fonctions au sein de l’administration pénitentiaire (établissements pénitentiaires ouverts ou fermés, structures d’insertion et de probation, services centraux). Peu de données épidémiologiques sont pour autant disponibles pour ce groupe professionnel.

Crédit photo : Prison, 1945 @ collection Zoummeroff - Criminocorpus.org

Mortalité des personnels de l’administration pénitentiaire : première grande étude nationale

L’InVS a analysé en partenariat avec l’administration pénitentiaire, les causes de décès, y compris après le départ à la retraite, de l’ensemble des personnes y ayant travaillé au moins un an entre 1990 et 2008. Cette étude comprenait plus de 30 000 hommes et 10 000 femmes réparties dans cinq filières professionnelles (surveillance, insertion et probation, administration, service technique et encadrement).

Suicides parmi les agents et ex-agents de l’administration pénitentiaire

L’étude documente entre 1990 et 2008 un excès significatif de suicides chez les hommes par rapport à la population générale française, en particulier chez les surveillants et les adjoints techniques. Aucun lien n’a été observé entre cet excès et le type d’établissement ou le taux d’occupation carcérale. Le suicide est la seule cause de décès observée en excès dans cette population, sur cette période.
Ces résultats soulignent qu’il est important, d’une part, de doter les entreprises et les institutions d’un système de surveillance épidémiologique, d’autre part, de poursuivre les mesures de prévention déjà instaurées auprès des personnels de l’administration pénitentiaire.

En savoir plus :

Marchand JL, Dourlat T, Moisan F. Description de la mortalité des agents et ex-agents de l’Administration pénitentiaire. Analyse de la mortalité par cause entre 1990 et 2008. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire; 2015. 62 p.

Marchand JL, Dourlat T, Moisan F. Mortalité des agents de l’Administration pénitentiaire : description et analyse. Synthèse des résultats. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire; 2015. 8 p.

Institut de veille sanitaire. Dossier thématique. Cohortes.

Haut de page