Fermer



Résistance aux anti-infectieux

Publié le 18/11/2011 - Dernière mise à jour le 15/11/2017

Actualités

Journée européenne d'information sur les antibiotiques

Journée européenne d'information sur les antibiotiques

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) organise, depuis 2008, le 18 novembre de chaque année, une journée de sensibilisation des professionnels de santé et du grand public aux risques associés à la surconsommation ou à l’usage inapproprié des antibiotiques.

Documents mis à disposition par Santé publique France (journée du 18/11/17)

Journées antérieures

2016 :
- Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d’une mobilisation déterminée et durable (Santé publique France/ ANSM). Saint-Maurice : Santé publique France ; 2016. 20 p.
- EARS-Net France - Synthèse des données 2002-2015

2015 :
- Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d’une mobilisation déterminée et durable. Bilan des données de surveillance (InVS/ ANSM). Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2015. 16 p.
- EARS-Net France - Synthèse des données 2002-2014

2014 :
- Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d’une mobilisation déterminée et durable. Bilan des données de surveillance (InVS/ ANSM). Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2014. 10 p.
- EARS-Net France - Synthèse des données 2002-2013
- Consommation d'antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d'une mobilisation déterminée et durable. Communiqué de presse.

2013 :
- Alerte sur la résistance aux antibiotiques des entérobactéries en France : diffusion des entérobactéries productrices de bétalactamases à spectre étendu (EBLSE) et émergence des entérobactéries productrices de carbapénémases
- Entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) (mise à jour des données nationales)
- EARS-Net France - Synthèse 2012

2012 :
- Surveillance de la consommation et de la résistance aux antibiotiques. Bull Epidemiol Hebd 2012;42-43.
- Entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) (mise à jour des données nationales)

Documents mis à disposition par les CPias

http://www.cpias.fr/campagnes/antibiotiques/bon-usage-antibiotiques.html

Entérobactéries résistantes à la colistine porteuses du gène mcr-1

La résistance plasmidique à la colistine (gène mcr-1) chez les entérobactéries a été détectée pour la première fois en Chine fin 2015. Cette résistance est encore émergente en France et dans le monde. Elle représente un risque pour la santé publique car la colistine est l’un des rares antibiotiques encore actif sur les souches d’entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) - principales Bactéries Hautement Résistantes émergentes (BHRe). Son caractère plasmidique lui permet d’être très facilement transférable entre bactéries.

Afin de limiter la diffusion de ce nouveau mécanisme de résistance chez l’homme, un message d’alerte a été adressé par la Direction générale de la santé et la Direction générale de l’offre de soins à l’ensemble des établissements de santé français le 9 septembre 2016. Il inclut des recommandations du Centre national de référence de la résistance aux antibiotiques pour la détection des souches porteuse du gène mcr-1, et de Santé publique France pour les mesures à mettre en œuvre autour des cas. Un avis du Haut Conseil de la santé publique a été publié en octobre 2016  afin de compléter ces premières recommandations.
 A ce jour, 4 souches d’entérobactéries hébergeant le gène mcr-1 de résistance plasmidique à la colistine ont été isolées chez 4 patients hospitalisés dans 4 établissements de santé de France métropolitaine. Ces 4 cas viennent s'ajouter aux 4 autres identifiés rétrospectivement à partir de collections de souches isolées en 2012, 2013 et 2014.

Ce nouveau mécanisme de résistance fait l’objet d’un suivi renforcé en France par l’ensemble des partenaires impliqués.

Réseau ATB-Raisin – Résultats préliminaires 2016

Le réseau ATB-Raisin a pour objectif de quantifier et suivre la consommation des antibiotiques dans les différents types d’établissements de santé et les différents secteurs d’activité clinique.
 La synthèse préliminaire des données 2016 porte sur 1 470 établissements de santé (ES)  représentant 69 % des journées d’hospitalisation (JH) en France (données SAE 2016). La consommation moyenne des ES participants est de 371 DDJ/1 000 JH, variant par type d’établissement et par secteur d’activité clinique. L’évolution des consommations entre 2009 et 2016 sur une cohorte de 490 ES ayant participé chaque année montre que la consommation globale hospitalière est en augmentation (-2,1 %) entre 2009 et 2016.

Les efforts en matière de bon usage des antibiotiques restent à poursuivre :

  • généraliser et renforcer les actions de bon usage des antibiotiques (pertinence de prescription, réévaluation à 48-72 heures avec ajustement des traitements, réduction des durées) notamment pour les antibiotiques à large spectre grand pourvoyeur de résistances critiques ;
  • mettre en place ou renforcer les mesures d’encadrement de la prescription et de la délivrance des antibiotiques des antibiotiques dits critiques ;
  • sensibiliser les professionnels de santé, mais également le grand public à la problématique de la résistance aux antibiotiques.

En savoir plus : Synthèse ATB-Raisin – données préliminaires 2016

Rapport EARS-Net - données 2016

Le réseau EARS-Net surveille la résistance aux antibiotiques de sept espèces bactériennes isolées d’hémoculture et le liquide céphalo-rachidien (hémocultures seules pour les staphylocoques et les entérocoques) : Staphylococcus aureus et Streptococcus pneumoniae depuis 1999, Escherichia coli, Enterococcus faecalis et Enterococcus faecium depuis 2001, Klebsiella pneumoniae et Pseudomonas aeruginosa depuis 2005, Acinetobacter depuis 2012. Streptococus pneumoniæ est une espèce bactérienne essentiellement communautaire, tandis que les quatre autres sont à la fois communautaires et nosocomiales.
En 2016, le réseau EARS-Net rapporte une situation toujours particulièrement préoccupante chez les entérobactéries en ce qui concerne la résistance aux céphalosporines de troisième génération, en lien principalement avec la la production des BLSE et les résistances combinées. La résistance aux carbapénèmes est elles aussi en augmentation significative chez Klebsiella pneumoniae notamment dans certains pays du sud et de l’est de l’Europe, en revanche elle reste très faible chez E coli. La situation est plus favorable pour les bactéries à Gram positif mais tend à se stabiliser pour Staphylococcus aureus et Streptococcus pneumoniae.

Rapport EARS-Net : Résumé des données 2015

Base interactive EARS-net : http://atlas.ecdc.europa.eu/public/index.aspx

Page d’accueil EARS-net : https://ecdc.europa.eu/en/about-us/partnerships-and-networks/disease-and-laboratory-networks/ears-net

Contribution de la France : la contribution de la France au réseau EARS-Net repose sur Santé publique France, le Centre national de référence du pneumocoque et trois des réseaux fédérés au sein de l'Observatoire national de l'épidémiologie de la résistance bactérienne aux antibiotiques (Onerba) : Réseau AZAY-Résistance, Réseau Réussir et Réseau Ile-de-France.

EARS-Net France - Synthèse des données 2002-2016

Rapport Enquête nationale de prévalence des infections associées aux soins et des traitements antibiotiques en EHPAD

Le  programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (Propias) 2015 diffusé par l’instruction DGOS/DGS /DGCS du 15 juin 2015 prévoit de réaliser une enquête nationale de prévalence des infections associées aux soins dans les établissements médico-sociaux tous les 5 ans. Cette première enquête nationale de prévalence  s’est centrée sur les EHPAD. Elle  s’est déroulée un jour donné entre le 16 mai et 30 juin 2016.
Elle a pour objectifs de :

  • mesurer la prévalence des infections ciblées et des traitements antibiotiques prescrits aux résidents dans les EHPAD en France ;
  • décrire les caractéristiques principales des EHPAD, la population des résidents, les infections ciblées recensées, les traitements antibiotiques prescrits aux résidents.

En savoir plus :

Dossier Résistance aux anti-infectieux

Haut de page